RCA : qui veut rendre la RCA ingouvernable ?

0
1022
Centrafrique-opposition-Ndjoni-Sango
Les opposants politiques centrafricains en face du président de la République Faustin Archange Touadera en caricature @Jimmy Nzeko

EDITORIAL

Par Erick NGABA

Bangui 4 juillet 2020—(Ndjoni Sango) : La République centrafricaine, pays d’environ 5 millions d’habitants et de 623 mille km² de superficie, peine à retrouver une stabilité depuis son indépendance en août 1960.  Malgré les potentialités et atouts dont elle dispose, les forces du mal, qu’elles soient à l’intérieur ou à l’extérieur, tentent toujours de torpiller les efforts déployés dans le processus de paix, de la stabilité, de la réconciliation et du développement.

Le chemin de la paix définitive en République centrafricaine est plein d’embûches. Le peuple centrafricain a intérêt à se serrer le coude, se lever comme un seul homme, pour sortir le pays du joug des forces du mal. Des pyromanes et pompiers œuvrent dans l’ombre tout pour rendre le pays ingouvernable et stable.

Des hommes politiques, des hommes d’affaires, des humanitaires, et ainsi que  des hommes de tenue, ont pour intérêt de créer et d’entretenir le chao. Leur survie et avenir résident dans ce qu’ils font comme œuvre. Pêcher dans l’eau trouble fait partie de leur nature. C’est pourquoi, il faut provoquer et entretenir l’instabilité.

Alors que la République centrafricaine amorce tout doucement le chemin de la paix, du relèvement, après une transition politique de 2013 à 2016,à l’issue de la prise de pouvoir par la rébellion seleka,  les forces du mal ont toujours de quoi mijoter pour tout saboter. Le pays se prépare pour élire de nouveau son président, ses députés et son gouvernement.

Le 27 décembre 2020, le peuple centrafricain sera convoqué aux urnes. Ces scrutins devraient permettre à la RCA, non seulement d’achever les projets déjà enclenchés, les projets envisagés, mais aussi de sortir définitivement de l’instabilité chronique qui l’empêche d’avancer.

Comme d’habitude, les bruits de botte surgissent, pendant que des menaces de coup d’Etat se font sentir. En plus, l’autorité de l’Etat est menacée par des attaques ciblées des groupes armés téléguidés. Dans plusieurs localités du pays, notamment au nord-ouest, et Sud-est, les forces nationales sont attaquées par les groupes armés.

Malgré les efforts déployés par les hautes autorités du pays pour ramener la paix à travers le dialogue avec ces groupes armés, les projets de déstabilisations font toujours entorse au pays.

Or, la République centrafricaine bénéficie de nombreux soutiens de ses partenaires internationaux pour se relever de tant d’années de crise. Sa potentialité économique en termes de ressources naturelles, est un atout pour son développement. Mais le pays semble être victime de ses propres richesses qui profitent aux fauteurs de trouble.

Le chemin de la paix dans ce pays est encore long. C’est un parcours de combattant s’il faut avoir de l’haleine pour y arriver. Car, il existe tant de projet de déstabilisation pour rendre le pays ingouvernable. Ce qui importe pour les Centrafricains, ce sont l’éveil de conscience, la cohésion sociale et l’amour de patrie afin de sortir du pétrin.

2.3 4 votes
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments