RCA : le mouvement 3R menace de rendre la région nord-ouest « ingouvernable »

1
1834
Centrafrique-3R-Ndjoni-Sango
Sidiki Abbas Président fondateur du mouvement 3R dans sa résidence à Kouï en septembre 2019 @photo Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 6 juillet 2020— (Ndjoni Sango) : A travers un communiqué de presse, le mouvement Retour Réclamation et la Réhabilitation (3R) menace de plonger la région Nord-ouest de la République centrafricaine dans une crise sans précédente. Cette menace est proférée à l’endroit du gouvernement en cas d’attaque par les éléments des FACA et casques bleus de la Minusca contre les positions du mouvement 3R.

Face à l’effet de l’assaut conjoint FACA-MINUSCA  dans le cadre de l’opération de rétablissement de l’autorité de l’Etat dans la région Nord-ouest de la RCA, le mouvement 3R hausse le ton.

Ce mouvement dirigé par Sidiki Abbas, signataire de l’Accord de paix du 6 février 2019 avec le gouvernement, menace dans un communiqué de rendre la région qu’il contrôle dans l’instabilité chronique.

« Le mouvement 3R par la voie de son président fondateur le Général Sidiki Abbas, tient à informer le gouvernement en cas d’attaque contre ses positions que ça soit par la Minusca et ou les FACA, rendra la partie nord-ouest de la RCA ingouvernable », indique le communiqué.

Dans le même communiqué, le mouvement 3R qui adopte une politique de va-t-en-guerre,  veut porter le chapeau des conséquences de ses actes sur gouvernement s’il arrivera à mettre en œuvre son projet de déstabilisation de la partie nord-ouest du pays.

Par ailleurs, le mouvement demande de nouveau un dialogue avec le gouvernement afin de désamorcer ce bras de fer.

Le torchon qui brûle en ce moment entre le 3R et le gouvernement découle des attaques lancées par les éléments des 3R contre les positions des FACA à l’entrée de la ville de Bouar, et près de la commune de Besson.

Cette vive tension survient dans la partie nord-ouest du pays, alors que le processus électoral notamment l’enrôlement des électeurs sur les fichiers est déjà lancé par l’Autorité nationale des Elections (ANE) sur l’ensemble du territoire national.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
KOHEREPEDE
KOHEREPEDE
1 mois il y a

Il n’y a que chez nous que cela peut se produire. Sous d’autres cieux ce charognard serait déjà pulvérisé!