RCA: la modification du code électoral validée par la cour constitutionnelle

0
630
Centrafrique-ANE-Ndjoni-Sango
Les présidentes de la Cour constitutionnelle et de l'Autorité Nationale des élections de la RCA en caricature @photo Jimmy Bonguela

EDITORIAL

Par Erick NGABA

Bangui 30 septembre 2020—(Ndjoni Sango) : Il n’y aura désormais pas de débat sur la tenue des élections le 27 décembre 2020. La Cour Constitutionnelle vient de donner sa conclusion en faveur de la modification du code électoral votée par le parlement.

Le code électoral a subit une modification en ce qui concerne le calendrier électoral. Cette modification n’a rien à avoir comme impact sur la date du scrutin. La tenue effective du crutin demeure la même. Le 27 décembre 2020, le peuple centrafricain ira aux urnes pour désigner ses dirigeants.

Le verdict de la Cour Constitutionnelle en faveur du projet de loi modifiant le code électoral est tombé comme une mauvaise nouvelle pour ceux qui veulent empêcher la tenue des élections dans le délai imparti. Car, la classe politique centrafricaine est divisée sur la tenue des scrutins le 27 décembre 2020.

Il y a une frange partie de ceux souhaitent le report des élections présidentielle et législatives. Pendant que d’autres souhaitent une transition politique préalable à la tenue de ces élections, tout en évoquant des motifs qui ne tiennent pas.

Or, ces motifs évoqués par une partie de la classe politique centrafricaine ne sont pas autres choses qu’un aveu. A vrai dire, beaucoup de ceux prétendent être candidat soit la présidentielle, soit aux législatives, ne sont pas prêts pour aller aux élections de décembre 2020.

Ils sortent des théories pour démontrer sinon tromper l’opinion publique qu’il ne sera pas possible de tenir les élections à la date établie par les institutions en charge d’organiser ces élections.

Tout le plan établi par ceux veulent se déclarer forfaits a échoué. Car, c’est désormais tranché. C’était encore une tentative de déstabilisation du pays si les élections ne devraient pas se tenir à la date prévue.

Les institutions en charge d’organiser les élections maintiennent la date du 27 décembre 2020 pour la tenue effective du scrutin du premier tour.

Aujourd’hui, tout le monde se préparer à aller aux élections. Les dirigeants de la République centrafricaine seront à nouveau désignés. Cela permettra à ce pays qui a tant souffert de maintenir le cap et de marcher sur l’élan de son relèvement.

Ainsi, les investisseurs vont continuer de faire confiance à la République centrafricaine qui a décidé de tourner définitivement la page de l’instabilité.  Car, il faut un climat apaisé et stable afin d’attirer les investisseurs. C’est pourquoi, les élections du 27 décembre 2020 doivent être transparentes, et apaisées.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires