RCA : situation sécuritaire inquiétante dans le haut-mbomou à l’approche des élections

0
323
Centrafrique-Ali-Ndarassa-Ndjoni-Sango
Ali Ndarassa, leader de l'UPC et ses éléments

Par Marly PALA

Bangui 23 octobre 2020— (Ndjoni Sango) : La préfecture du Haut-Mbomou souffre encore sous l’emprise des groupes armés notamment de l’UPC d’Ali Darassa qui pillent, torturent, taxent et tuent les paisibles habitants de ladite localité, alors que la République Centrafricaine va accueillir dans deux mois, des élections groupées. Une situation qui inquiète tant.

Depuis les multiples crises militaro-politiques, le retour à l’ordre constitutionnel de 2016 avec l’accession à la magistrature suprême du président Faustin Archange Touadera et l’accord politique pour la paix et la réconciliation de 2019, la République Centrafricaine fait toujours face à des menaces armées, engendrées par des mercenaires qui se sont installés dans plusieurs préfectures du pays.

Ce qui est le plus inquiétant, c’est que le pays va abriter dans deux mois, les élections présidentielles et législatives. Mais certaines préfectures comme l’Ouham, la Nana-Mambéré ou encore le Haut-Mbomou sont encore contrôlées par des groupes armés qui s’agitent dans tous les sens.

Cette situation pourrait avoir un impact négatif sur la tenue de ce scrutin dans ces zones susmentionnées. A titre d’exemple, les villes de Mboki et de Bambouti sont occupées par les éléments de l’UPC d’Ali Darassa, éléments qui dictent ses lois sur la population, empêchent le processus d’enrôlement sur la liste électorale et taxent les commerçants de ces localités. Ce qui est inquiétant, quant à la bonne marche de ces élections dans cette partie du pays.

Pour qu’il y ait une échéance électorale libre, crédible et apaisée en Centrafrique, il faut que les autorités du pays, les garants et facilitateurs de l’accord politique pour la paix et la réconciliation et la communauté internationale misent sur la restauration de l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire afin d’éviter d’éventuels contentieux, pouvant contrarier le retour de la paix.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments