Afrique: Ahmad Ahmad mis à la porte par la FIFA

0
415
Ahmad-ahmad-ndjoni-sango-CENTRAFRIQUE
Ahmad Ahmad président de la CAF

Par Kizer MAÏDOU                                                                                                   

Bangui 27 Novembre 2020—(Ndjoni Sango) : Ahmad Ahmad, le président de la Confédération Africaine de Football (CAF), a été suspendu da sa fonction pour 5 ans avec une amende de 185.000 euro à payer. Le numéro un de la CAF est accusé pour manquement à son devoir de loyauté, aux détournements de fonds voire organisation et financement de pèlerinage à la Mecque. L’annonce de sa suspension est rendue publique lundi dernier par le comité d’éthique de la FIFA.

A 107 jours des nouvelles élections des membres de la CAF, les choses tournent mal pour  Ahmad Ahmad, président de la confédération africaine de Football qui a annoncé lui-même sa prochaine candidature à la tête de l’organisation.

Elu en Mars 2017 à peine 3 ans, le Malgache quitte brutalement la tête de la confédération avec 5 ans d’interdiction de toute activité sportive sur le plan nationale et international. Selon l’organisation internationale du Football, des manquements sont impliqués dans sa gestion. A cela, il doit payer une amende de 185.000 euro, soit 121.175.000 francs CFA.

En Juin 2019, l’ancien homme politique malgache, a été déjà interpellé dans le cadre d’une enquête judiciaire ouverte par la juridiction interrégionale spécialisée de Marseille. L’homme de 60 ans est accusé notamment pour association de malfaiteurs, corruption, abus de confiance et faux et  usage de faux.

Bien avant le décès de l’ancien secrétaire général de la CAF Amr-FAHNY, ce dernier l’accuse en Avril 2019 de corruption, paiement de pots devin à plusieurs dirigeants, usage personnel des fonds de la CAF, voire harcèlement sexuel à l’encontre d’un certain nombre de salariés de la CAF, a détaillé le défunt Secrétaire Général dans une lettre introduite à la FIFA.

Depuis l’annonce officielle de cette décision du comité éthique de la FIFA, Constant OMARI le Congolais assure l’intérim et ce jusqu’à la tenue des nouvelles élections prévue pour le 12 mars 2021 à Rabat, au Maroc.

Déjà dans la course pour la présidence de cette instance africaine, 4 candidats sont en liste : L’Ivoirien Jacques ANOUNA, ancien président de la Fédération ivoirienne de Football, ancien candidat déchu à l’élection de la CAF en 2013. Le  mauritanien Ahmed YAHYA, président de la fédération mauritanienne de Football.

Le Sud-Africain Patrice MOTSEPE, président du club de Mamelodie Sundows,  et le sénégalais Augustin SENGHOR, président de la fédération sénégalaise de Football et président du club US Gorée. Tous attendent occuper le fauteuil de cette instance dès le mois de Mars prochain.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments