RCA: 30 jeunes filles du PK5 formées sur la médiation sociale par la PIJCA

0
542
Jeunes du PK5 formés par PIJCA @crédit photo Kizer Maïdou

Par Kizer MAÏDOU

Bangui 25 Janvier 2021—(NDJONI SANGO) : La médiation sociale et la notion de citoyenneté  à été au centre d’un atelier de formation initié par la plate-forme interconfessionnelle  de la jeunesse centrafricaine (PIJCA) à l’endroit de 30 jeunes filles du PK5. Pendant trois jours, elles ont bénéficié des connaissances sur la médiation, la notion de citoyenneté et les activités génératrices de revenus pour se mettre au service de leurs sœurs dans le 3ème arrondissement.

L’objectif de cette formation initié par la plate-forme interconfessionnelle de la jeunesse centrafricaine vise à renforcer les entités alliées en vue de contribuer au processus de construction d’une paix durable dans le PK5 dans la dynamique de consolidation de la paix, de la formation citoyenne des communautés et l’extension de réseau des médiatrices sociales.

Le plus spécifique est de renforcer le leadership et le pouvoir de la femme dans le PK5 si l’on croit à la coordonnatrice programme Femme de la PIJCA :

 «  L’objectif visé c’est de renforcer le leadership et le pouvoir de ses jeunes femmes, afin de contribuer efficacement au processus de consolidation de la paix déjà empiétés par la PIJCA avec certains acteurs et aussi de travailler à la pérennisation des acquis des activités que la PIJCA a eu à réaliser sur le terrain. Nous aimerions qu’aussi dans le 3ème arrondissement, il y ait une dynamique de jeunes femmes qui puissent pouvoir porter le flambeau et aussi démystifier ces problèmes de différentes violences faites à la femme,» a expliquer Adja Kadidje Hamat Elmagido.

En plus de ces connaissances, les 30 filles formées ont bénéficié d’un appui financier pour la réalisation des activités génératrice de revenus. Une enveloppe de 50 CFA a été remise à chacune des participantes. Mouna MAHADI qui félicite cette initiative promet de faire bon usage pour elle ainsi qu’au profit de ses sœurs dans le PK5.

 « A travers cette somme, nous allons pouvoir faire des activités génératrices de revenus, également réaliser des sensibilisations à l’endroit des jeunes filles du KM5 », a précisée la participante.

La réalisation de ce programme initié par la  PIJCA ? à été un succès  grâce au soutien financier du comité catholique contre la faim pour le développement (CCFD) qui est beaucoup plus attaché à la problématique femme en République centrafricaine à travers le projet d’appui à la paix ou vivre ensemble entre les communautés centrafricaines.

Dans ce même projet, elle attend appuyer économiquement l’union des jeunes musulmans centrafricains (UJMCA), les organisations des femmes  et peulhs du PK5.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments