RCA: tentative de braquage à mains armées par certains militaires véreux

0
561
PK5-KM5-commerce-ndjoni-sango-CENTRAFRIQUE

Par Aimé Samson YANGONGO

Bangui 25 Janvier 2021—(Ndjoni Sango) : Pendant que le gouvernement centrafricain cherche à ramener le calme ainsi que la paix totale dans la ville de Bangui, certains malfrats accompagnés de quelques militaires véreux, profitent de cette situation sécuritaire et du système de couvre-feu instauré par les hautes autorités de l’Etat, pour pratiquer le braquage afin de faire du mal au bas peuple.

Dans la nuit du 23 janvier aux environs de 21h47 minutes, deux bandits bien armés, accompagnés des éléments des FACA véreux, sillonnaient à moto le quartier Saidou. Mais à quelques mètres du marché Saidou, ils ont aperçu un jeune homme qui était juste à l’issue principale de sa résidence.

Ces malfrats qui se disent les patrouilleurs de l’Etat, se sont saisis de lui et ont fait une sommation en l’air pour l’influencer tout en lui demandant de leur fournir tout ce qu’il avait sur lui.

Par malheur, un véhicule de patrouille de la gendarmerie nationale était aussi dans les parages. Suite au coup de feu tiré par ces malfrats, la gendarmerie nationale s’est précipitée à l’endroit exact afin de mieux savoir ce qui se passait.

Vu qu’ils étaient attrapés les mains dans le sac, ces malfrats ont cherché à se défendre. Ils ont impliqué en motif disant que le jeune homme était avec un ami, et qu’il avait une arme en main. Et quand ils se sont arrêtés, l’individu armé a pris fuite.

Malgré leur système de défense purement mensongère, le Commandant à bord de la gendarmerie nationale a réquisitionné leurs armes. Il a demandé aux bandits le pourquoi de leurs patrouilles en moto. Alors que les forces normales travaillent à bord de véhicule de l’Etat. C’est pourquoi il les a tous conduits à la base, la gendarmerie nationale de Bangui.

A cet effet, nous encourageons le travail de la police ainsi que de la gendarmerie nationale de bien veiller sur la population centrafricaine. Ils ont intérêt à être vigilant. Car, tout le peuple n’aime que la paix et rien que la paix. Les forces de l’ordre et de sécurité ont cet avantage de bien veiller à la mise en place de cette paix qu’il demande avec ardeur.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments