RCA: l’ouverture du procès dans l’affaire Yekatom Rhambot et Patrice Edouard Ngaissona à la CPI

0
407
Patrice Edouard Ngaïssona et Alfred Yekatom Rombhot à la CPI

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui 16 février 2021— (Ndjoni Sango): Les présumés coupables de crimes contre l’humanité en RCA en la date du 05 décembre 2013, l’ancien ministre de la jeunesse Edouard Ngaissona et l’ex caporal-chef des forces armées centrafricaines (FACA), Alfred Yekatom Rhambot ont comparu ce matin devant le jury de la Cour Pénale Internationale (CPI), à la Haye au Pays-Bas.

Cette audience a été suivie en direct dans la salle de la Cour Pénale Spéciale, (CPS) en République Centrafricaine. Plusieurs participants ont assisté à ce procès entre autres : Le directeur pays du bureau de la CPI à Bangui, les médias nationaux et internationaux, les représentants des victimes etc.

La première journée de cette audience est marquée par le discours de bienvenu du Directeur pays de la CPI, Mick Cole par après, la présentation de différentes charges qui pèsent sur les 2 acteurs de crimes.

Lors de la présentation de ces charges, l’accusé Patrice Edouard Ngaissona et Alfred Yekatom Rhambot, tous les deux (2) ont plaidé non coupable malgré les multiples charges présentées contre eux par le jury.

Quelques détails des charges contre Patrice Edouard Ngaïssona                                      

  • Crimes contre l’humanité
  • Discours de haine
  • Discours antimusulman (peuls musulmans comme des cibles, charia)
  • Exactions commises par les 2 hommes
  • Pillages
  • Vidéos des crimes commis contre la communauté musulmane (population civile)
  • Echanges téléphoniques, des messages et images partagés par PEN
  • 13/12/2013 discours de haine prononcé Levy Yakité musulman à PK13 contre les musulmans qu’ils sont des étrangers
  • Représailles contre les musulmans
  • Destitution de Michel Djotodja chef rebelle de la coalition Séléka le 10 janvier 2014
  • Présentation des villes où les Anti-Balaka ont commis des exactions (Yaloké) à la date du 22 janvier 2014
  • Ville de Bossemptélé au même moment où plusieurs civiles musulmans ont été tués et ont trouvés refuge dans une Eglise
  • Ville de Boali 1er février 2014
  • Bangui, Berberati les Anti-Balaka tué plus de 22 et 42 musulmans âgés de 9 ans non armés dans une concession où ils ont trouvé refuge avec des machettes même scénario à Carnot, Bozoum, Boda ( Ouest de la RCA) 45000
  • Des milliers civils musulmans ont trouvé la mort lors de cette barbarie
  • Attaques coordonnées des Anti Balaka le 05 décembre 2013
  • La population musulmane, une cible des Anti Balaka (violes, persécutions)
  • Après le retrait des Seleka, les AB pillent et détruisent 900 maisons y compris les mosquées et tués des milliers des musulmans les survivants à cette acte de barbarie ont trouvé refuge dans une église voisine pour échapper aux multiples exactions des Anti-Balaka même chose pour Alfred Yekatom Rhambot dans les villes dont il occupe.
  • Responsabilité pénale individuelle de PEN
  • François Bozizé, Levy Yakité, Maxime Bokom, PEN et AYR, ont formé la rébellion dénommée Anti-Balaka pour destituer le pouvoir de Bangui dirigé par Djotodja Michel le 05 décembre 2013
  • Confirmation des charges contre PEN (Article 25 du code pénal)
  • Financer l’activité criminelle des Anti-Balaka (Achat d’armes, fusils de guerre et autres
  • Patrice Edouard Ngaissona, nommé comme le coordonnateur national des Anti-Balaka
  • Coup d’état du 24 mars 2013 par la rébellion dénommée Séléka de Michel Djotodja qui a occasionné le renversement du régime de François Bozizé Yangouvounda
  • Position PEN, ancien président de la FCF (influence)
  • Confirmation de PEN pour le représentant des Anti-Balaka,
  • Création du groupe d’auto défense par PEN avec Levy Yakité
  • Création du mouvement Cocora par Patrice Edouard Ngaissona et Levy Yakité
  • Mouvement KNK, Corora et COAC par Yambete
  • Instruction de F. Bozizé à la population centrafricaine
  • Résistance pacifique (Monter les jeunes à prendre les armes pour combattre les Ndiadjawites musulmans (discours de haine)
  • Propos de Levy Yakité qui demande aux jeunes de se sacrifier afin de mourir pour leur pays (devenir des Martyrs), et pour l’avenir en quelques sortes inciter les jeunes à la haine
  • Plan stratégique des AB pour déstabiliser le pouvoir le 05 décembre 2014
  • Poursuite des réunions du mouvement Frocca par Patrice Esouard Ngaissona
  • PEN assure la liaison aux éléments des AB après son retour du Cameroun
  • PEN donne de l’argent à Mokom
  • Echange de PEN et Bokom du processus de recrutement pour la déstabilisation du pouvoir
  • PEN et Bokom ont donné l’initiative d’attaquer la ville de Bouar afin de tuer les civils musulmans non armés
  • Dotation en moyen matériel et financier
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments