RCA: appel du collectif des femmes leaders sur une prise de conscience

0
422
femmes-leaders-ndjoni-sango-centrafrique
Les femmes leaders de Centrafrique @crédit Marly Pala

Par Marly Pala

Bangui 24 février 2021—(Ndjoni Sango) : Le collectif de l’organisation des femmes appelle les Centrafricains à une prise de conscience afin d’éviter la résurgence d’une crise alarmante dans le pays. Cet appel a été lancé le mercredi, 24 février, par ledit collectif, lors d’une rencontre avec les organisations des femmes leaders au centre Monseigneur Cucherousset à Bangui.

Les récentes crises postélectorales qui ont secoué la République centrafricaine, ne cessent de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Et au regard du contexte inquiétant, traduisant une instabilité alarmante sur le plan sécuritaire et social, il est avéré que la Centrafrique est en train de vivre un moment sombre de son histoire. Eu égard à cette situation, le collectif des femmes leaders monte au créneau et appelle à une prise de conscience nationale :

«Si nous nous sommes réunies aujourd’hui, c’est pour chercher des moyens de trouver un palliatif aux problèmes de notre pays. Il est temps que tout le monde puisse faire une autocritique  de sa personne là où tout le monde a flotté. Et nous avons fait une proposition où nous avons listé les femmes, la société civile, la classe politique et tous les autres acteurs centrafricains, de reprendre conscience afin de faire sortir le pays de ce chaos. Nous devons tous dire, cessons cela parce que la gestion d’un Etat ou encore d’un pays, résulte de la prise de conscience citoyenne. A cela, il nous faut une médiation nationale assez forte et une médiation internationale. Car cette crise est profonde et tout le monde en souffre », a lancé Marie-Annick Service, l’une des femmes leaders.

Pour Valentine Modamet, présidente du comité de cette organisation, la paix n’a pas de prix et il faut la préserver :

« Vous savez, tout ce que nous recherchons dans ce pays, c’est la paix. Et sans Dieu, on ne pourra pas avoir cette paix. Et ce que nous sommes en train de vivre a été annoncé par la Bible. Car elle dit, qu’avant le retour du Fils de Dieu, il y aura des signes. Donc c’est pour cela que nous nous sommes réunies en tant que femmes leaders et aussi chrétiennes, pour pouvoir apaiser le cœur des Centrafricains et prôner le vivre ensemble dans les communautés », a-t-elle fait savoir.

Cette rencontre des femmes leaders des organisations intervient alors que la Centrafrique traverse des moments difficiles, liés à la résurgence des hostilités orchestrées par les groupes armés dans plusieurs parties du pays.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments