RCA/Interview: la 4ème édition du festival « Bangui Rire », Docteur Mandjeké en parle

0
156
docteur-mandjeke-ndjoni-sango-centrafrique
Docteur Mandjeké, humoriste centrafricain, et promoteur du festival Bangui Rire

Interview réalisée par Erick NGABA

Bangui 1er mars 2021—(Ndjoni Sango) : La 4ème édition du festival international humoristique dénommé « Bangui Rire », prévue du 27 au 28 mars de cette année à Bangui, a été en fin novembre à la même année. Ceci à cause de la situation sécuritaire qui prévaut en Centrafrique, selon Yvon Goné Alias Mandjeké, promoteur de ce festival international d’humour de Bangui. Dans son entretien avec Ndjoni Sango, il explique en détail le sens de ce festival et les préparatifs avec la possible participation des humoristes africains dont Adama Dahico.

Ndjoni Sango (NS): La tenue de la 4ème édition du festival international « Bangui Rire », est prévue du 27 au 28 novembre 2021 à Bangui. Mais, cet évènement humoristique est reporté. Quelle en est la principale raison ?

Docteur Mandjeké (DM) : Normalement, on devait réaliser ça du 27 au 28 mars 2021 mais on a décalé un peu par rapport à la situation sécuritaire du pays. Il y a beaucoup de choses qui viennent de se passer dans le pays et qui ne permettent pas aux artistes d’exercer leur métier. Donc, on a décidé ensemble avec le comité d’organisation de décaler un peu l’évènement pour permettre une bonne préparation.

Est-ce qu’il devait avoir la participation des autres humoristes internationaux notamment Africains ?

DM: Oui ! Il y a beaucoup d’artistes qui devront prendre part à cet évènement notamment la Côte d’Ivoire avec deux humoristes, il s’agit de Adama Dahico et Dégothé, un humoriste du Maroc, de la Guinée Conakry, de la RDC, du Congo Brazzaville, du Cameroun, du Tchad et de Centrafrique. Nous sommes à la 4ème édition cette année. Donc, on n’a décalé pour le mois de novembre c’est-à dire fin novembre et début décembre. Autrement dit du 27 novembre au 02 décembre 2021.

Quelle est la particularité de ce festival international d’humour ?

DM: C’est un festival de Rire. Vous savez que le rire soigne et ça ramène aussi la joie, l’ambiance tout ça au milieu. Cela nous permet aussi d’oublier ce qu’on a vécu dans le pays. Donc, ce festival ramène le calme et la joie.

Qui devait être le parrain ou le sponsor de cet évènement?

DM : Cette année, il y a un humoriste ivoirien qui fera le parrain de cet évènement. Il s’agit de Adama Dahiko parce que l’année passée, il devait prendre part avec nous ensemble à la 3ème édition. Mais dommage il n’a pas pu. Donc, cette année il s’est porté garant pour parrainer l’évènement.

Est-ce que vous avez eu des contributions de la part des autorités de Bangui ou bien de certains bienfaiteurs pour pouvoir organiser cette 4ème édition?

DM: Pour l’instant, on n’est dans la démarche. Vous savez la situation de Centrafrique, c’est un peu dur. Réunir avec les partenaires c’est chaud, on ne peut pas avoir de l’argent maintenant. Raison pour laquelle on n’a essayé de décaler un peu l’évènement pour nous permettre de voir comment on peut rentrer en contact avec les partenaires pour chercher des financements.

Que regard avez-vous sur la situation sécuritaire dans le pays?

DM: Non pour l’instant, concernant la sécurité, on a vu que le pays, ça va maintenant et il y a la sécurité pour l’instant. Petit à petit ça va aller.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments