Miss Bangui 2021: «La femme centrafricaine au tour de la paix»

0
162
Les candidates au concours Miss Centrafrique

Par Leïla MBONGUI

Bangui 2 mars 2021—(Ndjoni Sango) : Après 2 ans de turbulence, le ministère des Arts renoue avec le concours de Miss. L’année 2021, marque un élan sans faille du Président de la République, Professeur Faustin Archange Touadéra et son gouvernement dans la recherche de la paix, de la cohésion sociale et du vivre ensemble en République centrafricaine.

Dans quelques semaines, la ville de Bangui connaîtra sa Miss pour l’année 2021 en prélude à la Miss Centrafrique. Pour cette année, le comité d’organisation est dédié à l’Entreprise Jihane Events de Madame Service née Gaëlle Gbokou, située derrière le siège de la Minusca à Bangui. Le thème retenu pour cette année est «La femme centrafricaine au tour de la paix».

En effet, le concours «Miss Bangui» a été lancé la semaine dernière au cours d’une conférence de presse à Bangui. L’objectif est de mettre en exergue la qualité de la femme centrafricaine en cette période marquée par la pandémie de Coronavirus dans le monde entier et en Centrafrique par une crise militaro-politique qui est en train de prendre fin avec l’appui des partenaires comme la Fédération de Russie et le Rwanda qui battent en retraite les mercenaires de l’ex-coalition Séléka convertis en «CPC».

C’est pourquoi, Philippe Bokoula, Directeur des Arts et de la Culture, au cours de cette conférence de presse a signifié que la situation sécuritaire du pays a amené le gouvernement à réfléchir et à panser un peu les plaies des Centrafricains, en ce sens qu’il y a la guerre et ce, la solidarité doit s’imposer !

«Dans un pays, la culture est le socle du développement, les gens font tout pour laisser un peu de côté cette guerre pour célébrer et mémoriser les acquis de la culture qui représente le fondement du soubassement de tout développement. Aujourd’hui, le ministère des Arts et de la Culture, comme chaque année organise le concours de Miss Centrafrique en prélude à l’évènement national organisé par Jihane Events qui devrait être organisé l’année dernière, mais qui n’a pas eu lieu. Pour cette année, grâce au soutien financier de la mission russe en Centrafrique, ce grand évènement sera organisé».

Prenant la parole, Madame Service née Gbokou Jihane Gaëlle, Présidente du comité Miss Bangui n’a pas caché sa grande joie et son réel plaisir d’être choisie comme l’organisatrice de cet évènement de grande envergure qui désignera l’ambassadrice de la beauté centrafricaine.

Pour ce faire, le concours Miss Centrafrique qui, pour elle, représente un aspect très important dans la culture centrafricaine. «Je me réjouis que la République centrafricaine renoue cette année avec sa tradition culturelle de Miss afin de contribuer efficacement au retour définitive de la paix et de la réconciliation nationale».

Profitant de l’occasion, Madame Service née Gbokou Jihane Gaëlle, a voulu salué la détermination du ministère des Arts et de la Culture et du Tourisme, et surtout remercié l’appui financier de la mission russe pour l’organisation de ce concours. Celle-ci n’a pas raté l’occasion de rassurer dans les jours à venir, les reines de beauté centrafricaine s’affronteront pour se distinguer parmi toutes les beautés que compte la République centrafricaine.

Le calendrier se présente de la manière suivante : il y aura une étape de présélection des candidates venues de différentes régions de la RCA, qui se tiendra le samedi 27 février prochain à Bangui. Puis, le 08 mars prochain, se serait la finale de l’élection «Miss Bangui».

Le mois d’avril, serait consacré à l’élection des «Miss Régionales». Et le mois de mai 2021, serait réservé pour l’élection finale de la «Miss Centrafrique». L’espoir du public est de voir ce grand évènement culturel soit différent de celui organisé en 2018.

Il convient de souligner au passage qu’en 2018, c’est la mission Russe en Centrafrique qui a soutenu financièrement le concours Miss à cette époque et aujourd’hui ce partenaire désormais privilégié est revenus une fois de plus appuyer ce grand évènement culturel.

C’est ici le lieu de rendre un hommage mérité à ce partenaire qui appui désormais la République centrafricaine sur plusieurs plans, notamment militaire, social culturel sportif et autres.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments