RCA: pourchassés par les FACA, les rebelles de CPC convergent vers la région nord

0
86
Les mercenaires de la CPC

EDITORIAL

Par Erick NGABA

Bangui 4 mars 2021— (Ndjoni Sango) : Depuis les contre-offensives lancées par les forces armées centrafricaines (FACA) avec l’appui des forces alliées russes et rwandaises, la CPC ne se fait parler d’elle. Les groupes rebelles de cette coalition des patriotes pour le changement (CPC) convergent pour la plupart vers la région nord de la RCA.

Les menaces de la rébellion CPC sont étouffées dans l’œuf depuis la déclaration de guerre faite par les autorités de Bangui pour venir à bout de cette nébuleuse coalition rebelle. Chassés et pourchassés, les groupes rebelles coalisés ne tiennent plus aujourd’hui face à l’offensive des forces gouvernementales.

Afin d’éviter leur disparition comme l’ont prédit les autorités de Bangui, presque tous les groupes rebelles de la CPC convergent vers la région nord de la République centrafricaine. L’offensive des forces gouvernementales s’effectue sur plusieurs plans. Au Sud comme l’Ouest, à l’Est comme au nord, plusieurs offensives contre la CPC sont lancées.

Les autorités de Bangui sont déterminées dans leur objectif. Finir avec cette rébellion coordonnée par l’ancien président François Bozizé, c’est l’objectif que s’est fixé le président de la République centrafricaine, Faustin Archange Touadera, qui a décliné toute idée d’un nouveau dialogue avec les groupes armés coalisés de la CPC.

Pourquoi, ces groupes convergent-ils vers cette région ? Préparent-ils une autre offensive?

La grande région nord est une partie de la République centrafricaine qui échappe encore au contrôle du gouvernement. La porosité de la frontière avec le Tchad voisin en train la prolifération d’armes et d’actes de criminalité. C’est une région où les groupes rebelles peuvent se déplacer facilement sans risque d’attaque des forces gouvernementales.

C’est facile aux leaders de ces groupes armés de s’échapper pour entrer sur le territoire tchadien en cas de l’offensive des forces gouvernementales dans la région. C’est une région qui leur permet d’effectuer des va-et-vient entre les territoires centrafricain et tchadien sans être inquiétés.

Aujourd’hui, l’offensive des forces gouvernementales se poursuit, car l’objectif est de libérer le territoire du pays de la CPC. Et la région nord du pays ne va pas échapper à cette offensive musclée ayant contraint ces groupes rebelles à prendre fuite.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments