RCA: le point de la situation sécuritaire avec le Lieutenant Valery Martial Yogo

0
333
FACA-ndjoni-sango-centrafrique
Les éléments des forces armées centrafricaine (FACA), à l'offensive contre les rebelles de CPC

Par Saint-Cyr Gbégbé-Ngaïna

Bangui 25 mars 2021—(Ndjoni Sango) : A quelques jours de la cérémonie d’investiture, Lieutenant Valery Martial Yogo, fait le point sur la situation sécuritaire. L’officier de la gendarmerie nationale n’est pas d’accord à certaines allégations montées de toutes pièces contre les FACA et leurs alliés

Le Chef de service technique de la gendarmerie, point focal entre la mission russe et la gendarmerie, Lieutenant Valery Martial Yogo, a accordé une interview à notre rédaction.

Il a fait un point sur le dernier développement de la situation sécuritaire dans le pays à quelques jours de la cérémonie d’investiture du Président réélu, Professeur Faustin Archange Touadéra, le mardi 30 mars prochain.

Même si des échauffourées sont signalées dans certaines localités de la République centrafricaine, dues aux opérations de reconquête du territoire entre les mains des mercenaires sans foi ni loi de CPC, la situation est cependant calme dans plusieurs villes sous contrôle des Forces de défense et de sécurité, appuyées par leurs alliés Rwandais et Russes.

Cependant, à jour J-5 de la cérémonie d’investiture du Président de la République, Professeur Faustin Archange Touadéra, réélu dès le 1er tour des élections du 27 décembre 2020 avec 53,16%, les préparatifs vont bon train. A noter que la cérémonie se déroulera à l’Assemblée nationale.

Au programme, les choses sérieuses vont commencer le lundi 29 mars, avec l’arrivée dans la matinée des invités de marque venus de l’extérieur. La journée du 30 mars, sera réservée à la cérémonie de prestation de serment qui débutera à partir de 8 heures 30.

Pour ce faire, il est important de faire un point sur la situation sécuritaire dans le pays à quelques jours de cette cérémonie de grande portée.

Le Lieutenant Valery Martial Yogo, Chef de service technique de la gendarmerie, point focal entre la mission russe et la gendarmerie qui est notre invité, rassure.

«Selon les vœux du Président de la République, Chef de l’Etat, Chef suprême des armées avec le gouvernement que dirige, Firmin Ngrebada, les Forces Armées Centrafricaines sont à pieds d’œuvre de la reconquête des territoires ou des villes placés longtemps sous la coupe réglée des hommes sans foi ni loi, aujourd’hui, ces villes sont reconquises par les FACA et leurs alliés Rwandais et Russes. Pour l’instant, la situation sécuritaire est contrôlée par nos forces».

En partant de cette affirmation, Lieutenant Valery Martial Yogo, a cité les dernières villes contrôlées par les Forces de défense et de sécurité, d’où en général, 30 villes. «Nous avons la ville de Nanga-Boguila, Nana-Bakassa, Alindao et Kouki, autrefois contrôlées par des rebelles», a-t-il signifié.

A la question de savoir quelle est la réaction d’un Officier de la gendarmerie suite aux accusations stériles portées contre des éléments des Forces de défense et de sécurisé, appuyées par leurs alliés dans certaines villes de provinces, Lieutenant Valery Martial Yogo s’insurge contre de tels propos montés de toutes pièces par des ennemis de la paix.

«Pourquoi vous voulez revenir sur cette question ? Laissez-moi vous dire que nous sommes dans un Etat de droit, et si nos Forces de défense et de sécurité avec leurs alliés sur le terrain sont coupables d’exactions ou de violations des droits de l’Homme, ils appartiennent aux victimes de saisir la justice pour que les auteurs ou co-auteurs soient traduits devant la justice. Un Etat de droit ne peut pas fonctionner sur les allégations mensongères et de soupçon. Je rejette en bloc ces allégations mensongères montées de toutes pièces pour incriminées négativement nos forces sur le terrain. Pour l’instant, la situation est calme et la population vaque librement à leurs occupations dans les villes reprises par nos forces», a-t-il insisté.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires