RCA: 95% du territoire sous contrôle des forces gouvernementales, selon Lieutenant Valery Martial Yogo

0
280
FACA-ndjoni-sango-centrafrique
Les forces armées centrafricaines au front en décembre 2020@crédit photo Erick Ngaba

Saint-Cyr Gbégbé-Ngaïna

Bangui 20 avril 2021—(Ndjoni Sango) : La reconquête totale du territoire centrafricain ne tardera pas à être u succès. C’est une question de de temps. Les FACA et leurs alliés Rwandais et Russes, ont récupéré à ce jour 95% du territoire après un travail fourni des forces loyalistes. Il ne reste que cinq Sous-préfectures, notamment Ngaoundaye, Koui, Sido, Bakouma. C’est ce qui est ressorti d’une interview exclusive du Lieutenant Valery Martial Yogo, Chef de service technique de la gendarmerie et point focal entre la mission Russe et la gendarmerie à Radio Lengo Songo le week-end dernier.

D’après plusieurs constats sur le terrain, la vie commence à reprendre normalement dans les villes sous contrôle des Forces de défense et de sécurité, appuyées par leurs alliés Rwandais et Russes. De la Lobaye, à Mambéré-Kadeï, en passant par Ombella-M’poko, Ouham, Ouaka, Nana-Gribizi, et autres préfectures contrôlées par les forces loyalistes, le calme est revenu et les habitants vaquent librement à leurs occupations.

Cependant, que peut-on savoir des statistiques des villes reconquises par les Forces de défense et de sécurité, appuyées par leurs alliés ? A en croire Lieutenant Valery Martial Yogo, Chef de service technique de la gendarmerie et point focal entre la mission russe et la gendarmerie, il ne reste plus rien. C’est une question de temps et la reconquête totale sera pour bientôt.

«En termes de statistiques, les villes comme Ngaoundaye, Koui, qui est considérée comme les fiefs des 3R qui sont devenus membres de la CPC, je cite également Bakouma, Sido qui est à la frontière avec le Tchad, Obo à l’Est où les rebelles sont visibles dans la ville, mais ils ne sont pas encore violents envers la population», a-t-il justifié.

Et de poursuivre que pour l’instant, «Je peux dire brièvement que les villes qui restent ne sont pas nombreuses. Mais si Dieu le veut, dans quelques jours, le territoire centrafricain sera totalement libéré et que le peuple centrafricain peut se rassurer de ses forces et pour rassurer également le retour de la paix recherchée depuis longtemps», a martelé Lieutenant Valery Martial Yogo.

Par conséquent, l’Officier de la gendarmerie a soutenu enfin que les opérations de ratissage se poursuivent au quotidien dans des villes déjà reconquises afin de mettre hors d’état de nuire les résidus de ces malfrats qui se cachent dans la brousse et autres endroits reculés.

En rappel, la semaine dernière, les Forces de défense et sécurité et leurs alliés Rwandais et Russes ont récupérés simultanément les villes de Kaga-Bandoro, dans la préfecture de la Nana-Gribizi, Batangafo et Kabo, dans l’Ouham.

Pas plus tard qu’hier, la ville de Markounda est désormais sous contrôle des forces loyalistes et les criminels sont en débandade vers le Tchad, selon des sources militaires. Ces localités considérées comme des villes stratégiques de ces groupes de criminels de la Séléka convertis en «CPC».

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments