RCA: interpellation du ministre de la santé sur le dispositif sanitaire contre le Covid-19

0
47
Pierre-somse-ndjoni-sango-centrafrique
Dr Pierre Somsé ministre de la santé

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 23 avril 2021—(Ndjoni Sango) : Les élus de la nation ont interpellé à l’Assemblée nationale, le mercredi 21 avril 2021, le ministre de la Santé publique, Pierre Somsé. Plusieurs questions ont été posées au représentant de l’exécutif entre autres, la gestion de fonds pour lutter contre cette pandémie, le relâchement dans l’application des mesures barrières et l’insuffisance de centres de dépistage.

Face à la recrudescence du Covid-19 en République centrafricaine, les élus du peuple ont interpelé en plénière le gouvernement pour savoir ce que les autorités font pour que la population puisse avoir accès au vaccin contre cette pandémie qui continue de décimer le monde entier.

En total, une vingtaine de députés présents dans l’hémicycle ont interrogé le ministre en charge du département de la santé, sur la gestion de fonds alloués, le projet de fabrication de 10 millions de masques. Les représentants du peuple notent avec regret, l’insuffisance de centres de dépistage et le retard dans le retrait des résultats.

Suite à des moult questions avancées par les parlementaires, le ministre de la Santé publique et de la population, Pierre Somsé, se justifie pour rassurer la population:

« S’il n’y avait pas eu la récente crise armée, on aurait déjà eu le vaccin contre cette pandémie. L’Astra-Zeneca, le Covac nous propose deux équivalents pour vacciner 20% de la population à peu près, un million de dose  dont ils veulent nous envoyer d’abord 320 mille doses. Et si tout va bien, d’ici le début du mois de mai, nous aurons le vaccin », a-t-il dit aux députés.

Concernant le relâchement dans le dispositif des mesures barrières négligé par la population, le ministre appelle de nouveau les Centrafricains à respecter les consignes édictés par le gouvernement visant à barrer la route à Coronavirus.

« Le gouvernement a joué sa part de partition qui d’assurer la protection de la population en mettant à sa disposition les informations, des services et des outils, qui à cette population d’assurer sa responsabilité, qui est de protéger sa vie », a-t-il rappelé.

Dans sa prise de parole, le Président de l’Assemblée nationale, Moussa Laurent Gon Baba a demandé au gouvernement de doubler d’efforts dans la lutte contre cette maladie dangereuse.

Il a par ailleurs, salué les efforts du gouvernement, sans oublier de leur dire d’utiliser les mesures restrictives pour recadrer les récalcitrants qui veulent porter des masques.

Le ministère de la Santé, dans son dernier communiqué signé le 22 avril, a annoncé 30 nouveaux cas de Covid-19 dont (16) de sexe masculin et (14) de sexe féminin, confirmés le 21 avril 2021 sur le territoire centrafricain.

A ce jour, selon ledit communiqué, le nombre total de cas confirmés est de 6224 dont 5245 patients guéris et 85 décès (37 en milieu hospitalier et 48 en milieu extra hospitalier).

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments