RCA: les rebelles de 3R se transforment en coupeurs de route dans le nord-ouest du pays

0
258
Centrafrique-3R-Ndjoni-Sango
Un véhicule de 3R récupéré par les casques bleus

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 14 mai 2021—(Ndjoni Sango) : Le groupe armé 3R, membre de la coalition des patriotes pour le changement (CPC) se transforme ces derniers temps aux coupeurs de route et multiplie les attaques contre les automobilistes ainsi que les motocyclistes dans la région nord-ouest de la RCA. Cette pratique nébuleuse a été signalée sur l’axe Bouar-Béloko, dans la Nana-mambéré et axe Bozoum dans l’Ouham-pendé.

D’après les autorités locales de cette région, les éléments rebelles des 3R qui ont quitté leurs positions initiales face à l’avancée des forces loyalistes appuyées leurs alliés russes et rwandais, changent de stratégie en se transformant à des coupeurs de route. Les usagers qui prennent les axes de Bouar-Béloko et Bozoum-Bocaranga sont devenus les principales cibles de ses combattants rebelles.

A l’intervalle d’une semaine, deux cas ont été signalés dont l’un à 24km de Baboua sur l’axe Bouar où six personnes seraient kidnappées par les rebelles des 3R le mercredi dernier au village Ndiba. Les victimes qui étaient tombées dans le filet des 3R effectuent une mission de travail dans ladite localité.

Les six personnes retenues par les 3R ont été libérées après plus de 8 heures du temps et libérées sain et sauve par leurs ravisseurs qui les ont dépouillé de tout. Hélas, leurs argents, bagages et biens sont emportés par les assaillants qui ont ensuite poursuivi leur chemin dans la brousse.

Cependant, les forces loyalistes et les forces alliées russes et rwandaises informées se sont rendues sur le lieu de la scène mais sont arrivées un peu plus tard, car les kidnappeurs ont disparu dans la forêt.

Quelques jours après, plus d’une trentaine de personnes prenant l’axe de Bozoum ont été interceptés par des hommes lourdement armés assimilés aux 3R. Ils ont été dépouillés de tous leurs biens et d’aucuns ont été copieusement tabassés.

Ces multiples cas de braquages et vols en mains armées refont surface dans cette période où les forces gouvernementales et leurs alliés lancent une contre-offensive contre les rebelles de la CPC dans les provinces.

Depuis le déclenchement de cette contre-offensive, la quasi-totalité des zones occupées par les forces négatives ont été libérées.

Dépassés par cette pratique, les usagers et les habitants de ce secteur appellent le gouvernement et leurs partenaires à poursuivre les opérations de ratissage contre les rebelles de la CPC dans leur dernier retranchement.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments