RCA: « La démission du gouvernement ou du Premier ministre relève de la haute discrétion du Chef de l’Etat », Frimin Ngrébada

0
432
Firmin Ngrébada, Premier ministre centrafricain

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 20 mai 2021—(Ndjoni Sango) : Suite aux interrogations sur sa démission à la tête de l’actuel gouvernement, le Premier ministre Firmin NGREBADA a brisé le silence pour clarifier à ceux qui demandent sa démission, que cette question relève du pouvoir discrétionnaire du Président de la République. La position du locataire de la primature a été exprimée, après sa sortie d’audience avec le nouveau Président de l’Assemblée nationale, Simplice Mathieu SARANDJI, ce mercredi 19 mai 2021.

Après deux mois d’investiture du Président de la République, Faustin Archange TOUADERA pour son second quinquennat, son Premier ministre Firmin NGREBADA, continue d’occuper ses fonctions du Chef de gouvernement. Cette situation soulève plusieurs débats dans le pays et prend en même temps une vitesse à grand V sur les réseaux sociaux ces derniers temps.

Pour réponde à ses personnes, le patron du gouvernement s’appuie sur la Constitution du 30 mars 2016 qui prévoit que c’est : « Le Président de la République qui nomme et révoque le Premier ministre. Donc, la question de la démission du gouvernement, de la nomination ou démission du Premier ministre, relève de la haute discrétion du Chef de l’Etat. Dans aucune ligne de la Constitution, rien n’est dit qu’à telle période le Premier ministre doit démissionner », a-t-il répondu sans ambages.

Par ailleurs, le Chef du gouvernement, pour apaiser le cœur de ceux dont les lèvres brûlent sur cette question, que dans peu temps, ils auront la réponse de leur préoccupation ; « ceux qui sont impatients d’avoir les détails de cette question, peuvent être dans les jours à venir ou les mois à venir, ils auront toutes les précisons sur la question », a-t-il avancé sans langue de bois. « Aujourd’hui, nous avons d’autres préoccupations. Il nous faut mobiliser les énergies sur les priorités du moment qui sont au centre des préoccupations…(SIC).Nous devons continuer à libérer le pays et à assurer la sécurité des populations. C’est ça qui est important. Les autres questions, on va les traiter en tant de besoin »,  a conclu le Premier ministre Firmin NGREBADA.

Joint au téléphone sur cette question qui déferle la chronique, un ministre Conseiller du Président de la République, a confié que le Chef de l’Etat est conscient de cette affaire avec le nombre restreint des membres du gouvernement, et souhaite composer le nouveau gouvernement après le dialogue républicain prévu à la fin de ce mois.

Il est à rappeler que Firmin NGREBADA a été nommé Premier ministre le 26 février 2019, trois semaines après la signature d’un accord de paix entre le gouvernement et les groupes armés. Cet accord signé suite à des pourparlers entre les deux parties à Khartoum au Soudan.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires