RCA: la tactique de minage des routes, dernière cartouche des rebelles de CPC

0
348
Le véhicule du curé Arialdo cabossé par la mine des CPC vers Nièm

Par Erick NGABA

Bangui 28 mai 2021— (Ndjoni Sango): Les rebelles de la coalition CPC optent pour le minage des voies pour empêcher l’offensive des forces gouvernementales. Ces rebelles notamment du groupe 3R posent des mines sur certains axes des localités nord-ouest du pays, qui ont fait des victimes dans les rangs des civils et de l’armée nationale.

Les rebelles de la CPC qui sont chassés de leurs bases dans les principales villes de la RCA par les forces armées centrafricaines (FACA) avec l’appui des Russes et Rwandais, se transforment aujourd’hui à des bandits de grand chemin. Ils font usage des mines pour tenter d’empêcher l’offensive des forces alliées sur leur position.

Plusieurs axes dans certaines localités du nord-ouest du pays sont minés. Il y a eu durant ce mois de mai plusieurs explosions des mines qui ont fait des victimes. Des civils et des soldats des FACA et casques bleus en font frais.

La police a déclaré que plus de 30 civils avaient été blessés par des mines rebelles en mois de mai. Récemment encore, le nombre d’explosions de la voiture des FACA, qui sont engagées dans le déminage des routes, a augmenté. Par exemple, le 25 mai, une camionnette des FACA a explosé dans la région de Bocaranga. Au nord de Bondiba, le 27 mai, une voiture FACA a explosé faisant des morts et des blessés.

Aussi le mardi 25 mai, un véhicule blindé des casques bleus a sauté sur une mine sur l’axe Dilampoko et Amadagaza. Trois casques ont été blessés au cours de l’explosion de mine.

Par ailleurs, le 5 mai dernier, le véhicule du curé Arialdo en provenance de la ville de Nièm à l’ouest de la RCA, a sauté sur une mine posée par les rebelles de la CPC. Le bilan de l’explosion faisait état de 2 passagers morts et le curé blessé.

Le minage des routes dans le nord-ouest du pays constitue aujourd’hui une dernière cartouche utilisée par les rebelles de CPC pour résister aux forces gouvernementales. C’est une stratégie que les autorités sécuritaires doivent contrecarrer afin de mettre fin aux violences meurtrières dans la région nord-ouest du pays.

Un élément des FACA démentant une mine posée par les rebelles de CPC.
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments