RCA: pour ou contre l’expertise russe à la douane centrafricaine ?

1
151
Frédéric Inamo, Directeur général des douanes centrafricaines en conférence de presse @crédit photo Erick Ngaba

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui 31 mai 2021—(Ndjoni Sango) : La présence des instructeurs russes en République centrafricaine, dont la mission principale est de former les Forces armées centrafricaines (FACA),des nouvelles stratégies de combats, continue de s’élargir dans plusieurs domaines. L’exemple palpable est le cas de la direction générale des douanes centrafricaines et des droits indirects.

Les autorités centrafricaines, dans le cadre d’appui, ont signé un protocole à la date du 07 avril 2021, avec la fédération russe. L’on sollicitait leur expertise dans le but d’aider l’institution douanière à lutter efficacement contre les fraudes, détournements et corruption, lors des dédouanements aux différents corridors.

C’est dans ce contexte que cinq (5) experts russes,sont répartis dans différents services à savoir : Béloko, Gamboula, Barc,  Terminal à conteneurs et au port Beach.

Les avis sont partagés sur cette initiative instaurée par les autorités compétentes. Elle est partiellement appréciée par les uns et les autres, pour la simple raison que, ceux qui sont contre cette initiative de projet poussent des allégations pour nuire à la réputation de ces experts, afin de les démotiver à leur céder le terrain qui était une vache à lait pour certains douaniers.

Pour ceux qui sont pour cette initiative, cette expertise permet à l’Etat centrafricain de faire des recettes plus qu’avant, permettant à la RCA de faire face à certaines dépenses régaliennes sans attendre une aide extérieure qui a toujours plongé le pays dans une situation difficile des dettes dont elle n’est pas encore prête à rembourser.

A titre de rappel, la direction générale des douanes et des droits indirects a organisé une conférence de presse à la date du jeudi 27 mai 2021, dont le but est de donner des éclaircissements aux interprétations sur la coopération russo-centrafricaine.

Quel sera le prochain département qui fera aussi l’objet d’une expertise russe ?

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Judicael Ouikon-Dongongo
4 mois il y a

Y a que des voleurs qui sont contre. Cependant le gouvernement doit faire intervenir les russes dans tous les domaines afin de nous aider à décoller.