Tchad: après la mort du Maréchal Déby, un désordre règne

0
169
Le président tchadien Mahamat Idriss Deby avec son homologue français Emmanuel Macron

Par Mahamat DOUGOU

Bangui 3 juin 2021—(Ndjoni Sango): Rien ne va plus en République du Tchad après la mort du Maréchal Idriss Déby Itno. C’est tout un désordre qui y règne, si bien que l’armée est aujourd’hui divisée, selon les réseaux sociaux tchadiens.

Le Maréchal du Tchad qui a régné sur le pays plus de 30 ans, a laissé un vide après sa mort tragique. Pendant les 30 ans de gouvernance, Idriss Déby Itno n’a-t-il pas préparé une succession ? C’est la question que se posent plusieurs observateurs africains sur la situation qui prévaut au Tchad d’aujourd’hui.

En effet, l’armée tchadienne est aujourd’hui divisée. Il se trouve deux clans dans l’armée nationale tchadienne (ANT). Une partie des officiers de l’armée sont d’accord pour la succession du Maréchal par son fils Mahamat à la tête du pays. Ceux-là continuent d’être fidèles au Déby fils comme ils les étaient au Déby père.

Cependant,  sont en désaccord avec le fils du Maréchal qui prend les commandes du pays dont de l’armée. Ceux dénoncent une dynastie qui s’installe au sommet de l’Etat tchadien. Ils ne sont pas pour cette succession familiale à la tête du pays.

Pour ces officiers mécontents, le Tchad est pris en otage par la famille Déby. Le Tchad ne pourrait connaître, selon eux, une réforme pour son l’essor du peuple tchadien. Car, la politique du pays ne change pas. Le fils vient œuvrer selon les règles établies par son père depuis des décennies.

C’est une situation qui fragilise le pays, si bien qu’il y a un risque de descente en enfer du Tchad. L’armée qui est aujourd’hui fissurée n’est pas un bon signe pour le Tchad du Maréchal Déby.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments