RCA: embuscade, 7 véhicules de l’église Elim brûlés par les rebelles de l’UPC vers Alindao

0
291
Un véhicule brulé à Bangui, image d'illustration

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 5 juin 2021—(Ndjoni Sango) : Un convoi de l’église ELIM, conduit par l’Apôtre Nicolas Guerekoyame Gbangou  est tombé dans une embuscade des rebelles lourdement armés de l’UPC ce vendredi 4 juin 2021. Cette scène horrible s’est déroulée à 25km sur l’axe Alindao-Bambari.

Revenant de leur convention, l’équipe de l’église Elim, dirigée par l’Apôtre Guerekoyame Gbangou a été prise d’assaut par l’UPC, l’un des groupes armés membres de la coalition des patriotes pour le changement (CPC), qui sévissent dans le centre-est de la République centrafricaine.

Selon des sources locales, l’équipage a été dépouillé complètement de tout et est actuellement bloqué sur place.

« 7 véhicules sont brûlés et les gens sont abandonnés à leur triste sort. Portons les dans la prière », a exaucé cet homme de Dieu proche de pasteur Guerekoyame que  nous avons contacté.

D’autre sources humanitaires à Alindao contactées confirment l’information et rassurent que toutes les victimes sont saines et sauves, et un véhicule humanitaire serait parti les récupérer pour la ville d’Alindao centre.

Autre son de cloche chez les membres de l’église ELIM de Centrafrique qui ne disposent pas d’une information concrète sur cette embuscade tendue par les rebelles de l’Unité pour la paix en Centrafrique (UPC).

« Deux camions incendiés dans l’Ouham-pendé »

Ce même cas a été signalé dans l’Ouham-pendé où les rebelles combattants des 3R, l’un des membres actifs de la CPC qui ont incendié deux camions des marchandises remplis de carburant.

Selon les informations, l’incendie de ses deux camions s’est produit au village Zom à 25km de Bang et 45km de Bocaranga dans l’Ouham-pendé où les rebelles des 3R multiplient des embuscades et exactions sur la population civile ces derniers temps.

Pour le moment, les autorités centrafricaines n’ont pas encore communiqué sur ces incidents majeurs perpétrés par les rebelles de la CPC dans le centre –est et nord-ouest de la République centrafricaine.

Au moment où nous mettons sous presse cette information, on nous signale que la position des forces armées centrafricaines (FACA), au camp élevage de Bambari, Chef lieu de la Ouaka, serait attaquée dans la nuit de samedi 5 juin 2021 par les hommes en armes, assimilés aux combattants rebelles de l’UPC.

Aucun bilan de cette attaque n’est disponible pour le moment, et certaines sources locales nous indiquent qu’un calme précaire règne actuellement dans ladite ville et que les FACA et leurs alliés renforcent leur position.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires