RCA: l’ONU Femmes et l’OMCD lancent le projet d’appui à la réponse au COVID-19 à Bangui et Mbaïki

0
50
Lancement du projet d'appui à la réponse au Covid-19 à Bangui et à Bangui par l'ONU Femmes et OMCD @crédit photo Marly Pala

Par Marly Pala         

Bangui 16 juin 2021—(Ndjoni Sango) : Dans le but de riposter contre la pandémie de la maladie à coronavirus en Centrafrique, l’ONU Femmes et l’Organisation des Mamans de Centrafrique pour le Développement, ont lancé officiellement, le projet d’appui à la réponse au COVID-19 dans les villes de Bangui et Mbaïki. Le lancement a eu lieu le mardi 15 juin au Stade 20000 places, en présence de plusieurs personnalités et associations, venues pour la circonstance.

Le début de l’année 2020 en République centrafricaine a été marqué par la découverte de la pandémie à Coronavirus qui a secoué le monde entier vers la fin 2019. Et cette pandémie s’est  très vite répandue sur le territoire, impactant ainsi sur plusieurs activités.

Malgré des mesures barrières et des initiatives mises en place pour stopper ce fléau, le COVID-19 continue toujours son petit bonhomme de chemin. C’est pourquoi, dans le dynamisme de toujours riposter contre cette pandémie, l’ONU Femmes et l’OMCD ont lancé ce projet, visant les villes de Bangui et Mbaïki.

Selon Aline Gisèle Pana, ex-ministre de la promotion, de protection de la famille et de l’enfant, ce projet vise à lutter contre la pandémie de COVID-19 et d’amener les femmes vers une résilience :

« Vous savez que depuis 2020, le pays fait face à la pandémie de coronavirus et cela a impacté négativement sur les activités dans le pays. Et ce projet vise à lutter contre le COVID-19 et amener les femmes vers une résilience à la pandémie pour faire en sorte qu’on puisse les accompagner dans le développement des activités génératrices de revenus à travers les tontines améliorées. Nous ferons de sorte que ce projet qui est mis en place dans les arrondissements de Bangui et à Mbaïki, ait un suivi et soit dupliqué dans d’autres villes de la Centrafrique », a-t-elle déclaré.

Pour Jeannette Santili, coordonnatrice de l’Organisation des Mamans de Centrafrique pour le Développement, ce projet s’appuie sur deux piliers afin d’accompagner les associations des femmes vers le développement de la Centrafrique :

« Nous savons tous que depuis l’arrivée de la pandémie de COVID-19 jusqu’aujourd’hui, il y a eu beaucoup d’impacts négatifs sur les activités dans le pays. Et cela constitue un manque à gagner. C’est pourquoi, nous avons lancé ce projet pour d’abord, commencer par la sensibilisation dans les villes de Bangui et ensuite à Mbaïki. Donc, je profite de cette occasion pour remercier l’ONU Femmes pour son appui. Car cela va nous permettre de donner de l’équilibre aux associations des femmes et filles pour un relèvement de la République centrafricaine, tout en gardant toujours le mécanisme de sensibilisation sur le COVID-19, car cette pandémie a constitué un blocus dans le pays », a-t-elle prié.

Ce projet intervient au moment où la pandémie du COVID-19 continue de contaminer en Centrafrique et où, plusieurs organisations tant nationales qu’internationales se lancent dans la lutte contre ce fléau à travers des sensibilisations et autres formes d’information.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires