RCA: assistance à l’ancien basketteur Jacques Serefio, une réalisation des promesses du président de la FCBB Serge Singha

1
531
Visite du ministre des sports Aristide Briand Roboas ave le président de la fédération de basketball Aimé serge Singha Bengba au Fauve Jacques Séréfio à l'hôpital de l'Amitié

Par Erick NGABA

Bangui 10 Juillet 2021— (Ndjoni Sango) : L’ancienne gloire du basket centrafricain des années 70, Jacques Séréfio, est aujourd’hui hospitalisé à l’hôpital de l’Amitié de Bangui. L’ancien « Bamara», a reçu une assistance mérité de la part des autorités du pays, ce qui confirme la réalisation des promesses tenues par le président de la Fédération du basketball (FCBB), Aimé Serge Singha Bengba, lors de la campagne électorale à la tête de la fédération.  

En effet, l’ancien fauve centrafricain de basketball, âgé de 71 ans, souffre d’une anémie, d’après les analyses médicales. Il a été conduit en urgence à l’hôpital de l’Amitié de Bangui le jeudi dernier.

Aussitôt après la nouvelle de son hospitalisation, le ministre en charge de la promotion de la jeunesse, des sports et l’éducation civique, Aristide Briand Reboas, et le président de la Fédération du basketball, Aimé Serge Singha Bengba se sont rendus à son chevet.

Divers soutiens ont été rendus à l’ancienne gloire du basketball, Jacques Séréfio alias Afrika, par ces autorités sportives. Cette assistance a été le fruit d’un plaidoyer fait par le président de la Fédération du basketball au près du membre du gouvernement en charge du sport afin de voler au secours de l’international basketteur centrafricain qui suit les soins médicaux intensifs à l’hôpital.

Dans ses promesses aux acteurs de basketball centrafricains lors de l’élection à la présidence de la fédération de cette discipline sportive, Aimé Serge Singha Bengba a inscrit dans sa politique du développement du basket centrafricain, la prise en charge des anciennes gloires ayant hissé le basket du pays au niveau international dans les années 70 et 80, période pendant laquelle, la République centrafricaine a été double champion d’Afro-basket.

« Dans ma profession de foi, j’ai parlé de la solidarité envers les anciennes gloires du basket centrafricain. Parce qu’on se rend bien compte quand on a beaucoup donné pour son pays, le pays doit être reconnaît en retour. C’est pour cela que, quand j’ai appris la nouvelle de la maladie de Jacques Serefio, j’ai tenu d’abord personnellement, à lui apporter assistance, mais aussi à informer le gouvernement par le biais du ministre des sports qui a bien voulu présenter la situation au conseil des ministres. Et aujourd’hui, nous avons été avec le ministre rendre une visite à notre ancienne gloire. C’est vraiment pour s’enquérir de sa situation et lui apporter un soutien moral  et multiforme pour qu’il se rende compte que son pays ne l’oublie pas », a expliqué le président de la Fédération centrafricaine de basketball qui au micro de Ndjoni Sango, a par ailleurs salué le dynamisme du ministre des sports pour son implication personnelle dans cette situation.

Suite à cette démarche entreprise par le président de la fédération du basket avec le ministre des sports, une instruction gouvernementale a été donnée au ministre de la santé lors du conseil de cabinet du premier ministre pour une prise en charge méritée de l’ancienne gloire du basket centrafricain

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
WAFIO JEAN SERGE
WAFIO JEAN SERGE
2 mois il y a

Il a fallu le cas de BIMALE Marcel alias BINET pour que les autorités politiques prennent conscience et pensent à faire quelque chose pour une reconnaissance ponctuelle envers nos anciennes gloires. Il n’est pas question d’acquis de conscience ou de reconnaissance ponctuelle, mais des actions conséquentes et permanentes, parce que ces anciennes gloires avaient hissé très haut les couleurs centrafricaines.. Hélas…, voilà les conséquences de la politique fonction et d’exclusions. Dommage