RCA: est-il légitime de construire une station d’hydrocarbure près d’un complexe sportif?

0
202
Construction d'une station de l'hydrocarbure de la société BOCOM près du palais de l'omnisports à Bangui @crédit photo Prince Nzapaoko

Par Marly Pala

Bangui 9 août 2021—(Ndjoni Sango) : Les infrastructures sportives sont des lieux qui sont strictement réservés pour le développement de plusieurs disciplines confondues. Alors qu’en République centrafricaine, ces structures deviennent des endroits où les gens trouvent à boire, à danser, voire chercher le carburant. Mais est-il vraiment légitime de construire une station d’hydrocarbure aux environs d’un Palais de sports ?

La République centrafricaine est l’un des pays au monde où le développement du sport n’est pas encore une priorité pour les autorités compétentes. Alors que celui-ci peut faire connaître ou parler d’un Etat à travers le monde.

En plus de ce manque de volonté politique vis-à-vis du sport en Centrafrique, la plupart des infrastructures sportives du pays sont en état de dégradation avancée, avec des portions vendues et d’autres, transformées en débit de boissons, boîte de nuit, pire encore, une partie morcelée pour en faire une station d’hydrocarbure.

Une situation que certains citoyens centrafricains, sous l’anonymat, déplorent : «C’est vraiment pitoyable. Un pays qui est encore sous-développé, qui connaît des crises sécuritaires excessives, au lieu que nous les citoyens nous privilégions le sport pour nous faire remarquer aux yeux du monde, nous balayons du revers de main ce domaine. Qu’à cela ne tienne, certaines personnes transforment les structures sportives en leur propriété privée. Aujourd’hui, les stades, les centres de basketball ne répondent pas aux normes internationales. Car, à première vue, ces lieux sont tous mis en location, d’autres parties sont vendues et il est difficile maintenant de faire la différence entre ces endroits sportifs et les centres commerciaux. Le grand danger, c’est la construction d’une station, près de l’omnisport, admettant que certains supporters qui sont dans la joie ou en colère…c’est la catastrophe. Donc si les autorités veillent sur cet aspect et trouvent une solution, tout reviendra dans l’ordre », ont-ils décrié.

Ce constat intervient au moment où plusieurs portions des infrastructures publiques sportives de Bangui sont bradées à des particuliers, pour en faire des entreprises et des débits de boissons, voire une station d’hydrocarbure.

Mais si les grandes fédérations sportives mondiales menacent de sanctionner la Centrafrique des grandes compétitions si aucune amélioration n’est prévue.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires