RCA: lutte contre la corruption, le président Touadera charge le gouvernement d’élaborer une feuille de route

0
214
Le président centrafricain Faustin Archange Touadera

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 16 août 2021—(NdjoniSango) : Dans son discours adressé à la nation à l’occasion de la commémoration des 61 ans de l’indépendance de la République centrafricaine, le Président Touadera a exigé au gouvernement, d’élaborer dans des brefs délais, une feuille de route visant à répondre aux quelques urgences de sa priorité dont la lutte contre la corruption.

Comme à l’accoutumée, à la veille de la célébration de l’indépendance de la République centrafricaine, le Chef de l’Etat prononce un discours à la nation pour brosser l’historique qui marque l’aboutissement de la longue lutte de nos ancêtres pour la liberté de leur pays.

A cette occasion, le numéro 1 centrafricain s’est prononcé sur les différents sujets de l’heure dont la lutte contre la corruption, qui gangrène ces derniers temps plusieurs institutions étatiques de Centrafrique.

A cet effet, « je demande au gouvernement de procéder dans des brefs délais, à l’élaboration d’une feuille de route visant à répondre aux urgences que constituent la bonne la gouvernance, la lutte contre la corruption, l’amélioration du climat des affaires et de la justice », a demandé le Président de la République.

Il a, par ailleurs, ajouté dans son message à la nation, que l’Etat a la responsabilité de protéger les populations civiles contre les atrocités que leur infligent quotidiennement les groupes armés regroupés au sein de la rébellion de la coalition des patriotes pour le changement (CPC).

« Je réaffirme mon engagement à veiller à ce que la justice soit rendue à toutes les victimes des crimes et délits commis par les fossoyeurs des droits humains. L’Etat de droit que je m’emploie à construire depuis le 30 mars 2016,  ne doit se satisfaire que de la poursuite des exécutants des crimes. Les auteurs intellectuels et les complices doivent être poursuivis et punis conformément à la loi », a-t-il dit.

Depuis son accession pour un second quinquennat à la tête de la République centrafricaine, l’homme du 30 mars 2021, met l’accent sur la lutte contre la corruption. Cette énième exigence de Touadera au gouvernement, résonne comme un avertissement à ceux ou celles qui tenteront de se lancer dans ce phénomène.

Cet appel au gouvernement,  a été réitéré par le Président de l’Assemblée nationale Simplice Mathieu Sarandji, au Premier ministre à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la première session extraordinaire du parlement convoquée par le Président de la République.

4 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires