RCA: un mort et plusieurs blessés graves dans une explosion de mine au village Bokomboussi

0
172
Un véhicule de l'ONG DRC sauté sur une mine

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 11 septembre 2021—(Ndjoni Sango) : L’explosion des mines dans la région du nord-ouest de la République centrafricaine ne cesse d’endeuiller les populations civiles. Le jeudi 9 septembre 2021, un véhicule humanitaire de l’ONG DRC a sauté sur une mine terrestre sur l’axe Paoua-Bocaranga dans Lim-pendé, faisant plusieurs victimes dont un mort.

Le calvaire des usagers de certains axes de la Nana-Mambéré et de l’Ouham-pendé, est loin d’être terminé avec des mines explosives qui continuent de faire dégâts.

Après la tension armée à la veille des élections du 27 décembre dernier où la coalition des patriotes pour le changement (CPC), coordonnée par l’ex-président François BOZIZE, lance les hostilités contre le régime de Bangui, les mines explosives utilisées par la CPC,  ont provoqué la mort de plusieurs civils dans cette région de la République centrafricaine.

Un  véhicule de l’ONG DRC en mission dans cette localité, a sauté sur une mine terrestre à 45km de la ville de Bocaranga dans la commune de Lourra. Cette énième explosion de mine a tué le chauffeur dudit véhicule et les autres passagers ont été gravement blessés et ont bénéficié depuis hier, des soins intensifs au centre de santé de Paoua.

« Cet après-midi, un véhicule venant de Paoua sur Bocaranga a sauté sur une mine au village Bokomboussi dans la circonscription de Bocaranga 3 dans la commune de Loura. Le chauffeur du camion a été tué du coup et il y a eu plusieurs blessés graves évacués dans la journée sur l’hôpital de Paoua », a publié sur sa page Facebook, Martin ZIGUELE, député de Bocaranga 3.

Esaïe GBANET, le sous-préfet de Bocaranga, a confirmé cette information et précise les circonstances dans lesquelles ce véhicule a sauté sur cette mine : « Il y a eu une explosion d’une mine sur un véhicule des humanitaires, en particulier de l’ONG DRC,  et dans ce camion de marque Land Cruiser, se trouvent quatre personnes. Suite à cette explosion, le chauffeur du véhicule est décédé sur place et les trois autres ont été évacuées à Paoua pour des soins. Le gouvernement est en train de se mettre en œuvre pour mettre fin à cela », a-t-dit au micro de nos confrères de RNL.

Depuis le début de cette année marquée par le conflit armé entre les forces loyalistes et les rebelles de la CPC qui utilisent les mines explosives, on décompte plus d’une vingtaine d’explosions de mines et ont tué  une dizaine de personnes dans cette localité du nord-ouest de la RCA.

Cette énième explosion de mines intervient à deux jours de décision de la Mission multidimensionnelle intégrée de Nations-Unies pour la stabilité en Centrafrique (MINUSCA), qui a annoncé dans sa dernière conférence de presse hebdomadaire du mercredi dernier, l’arrêt des opérations de déminage  des mines dans cette zone.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires