RCA: interdiction formelle pour Zeyad Al Zarzour du groupe Laïco de sortir du territoire

0
103
Zeyad Al Zarzour Khalifa, ancien PDG du groupe Laico RCA

EDITORIAL

Par Erick NGABA

Bangui 13 septembre 2021—(Ndjoni Sango) : Toute chose a une fin. C’est ainsi que l’ancien PDG du Groupe Laïco, le mafieux Zeyad Al Zarzour Khalifa, voit aujourd’hui sa fin en RCA comme un cauchemar. L’homme qui voulait rouler les autorités centrafricaines et libyennes dans la farine, est formellement interdit de sortir du territoire centrafricain.

On ne défit jamais la République. Même si Zeyad Al Zarzour Khalifa arrivait à prendre en otage certaines institutions de la République centrafricaine avec la complicité de certains Centrafricains véreux et cupides,  c’est aujourd’hui la fin de cette mafia qui a fait perdre à la République centrafricaine tant d’investissements libyens.

Désormais, les biens libyens qui ont été pendant un temps donné pris en otage par un cartel dirigé par Zeyad Al Zarzour Khalifa, redeviennent une affaire d’Etat à Etat. Car, la Libye et la République centrafricaine se sont engagées à normaliser leur coopération.

En effet, la justice centrafricaine a mis fin au mythe de celui-là qui s’est personnellement enrichi avec sa bonde sur les biens de la Libye en République centrafricaine. Après avoir découvert des faits de malversation financière et de complot de déstabilisation des institutions républicaines de ce pays où il s’est enrichi,  le parquet de Bangui a notifié une interdiction formelle de sortie du territoire centrafricain. Plusieurs dossiers pèsent sur lui.

Il faut noter que la Libye a lancé un mandat international contre l’homme qui se croyait omnipotent pour humilier et défier la délégation gouvernementale libyenne en visite de travail à Bangui du 2 au 4 septembre.

Zeyad Al Zarzour Khalifa se retrouve aujourd’hui dos au mur et n’attend que son extradition vers la Libye où il sera sévèrement puni pour ses fourberies.  Car, tous les services des portes de sortie et d’entrée de la RCA dont les services de l’émigration et de l’immigration ont reçu l’ordre du parquet de Bangui pour veiller à ce que ce gros poisson de la justice ne soit pas sorti du territoire national.

Cloué dans l’immeuble du Groupe Laïco situé derrière le ministère du tourisme à Bangui, il est aujourd’hui sous une haute surveillance policière avec toute sa clique de la mafia.  C’est la fin de temps pour Zeyad qui a causé de l’entorse à la coopération centrafricano-libyenne.  Affaire à suivre…

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments