RCA: la classe politique a-t-elle une vision pour le développement?

0
146
COD-2020-ndjoni-sango-CENTRAFRIQUE
Les leaders de la coalition de l'opposition appelée COD2020

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui 15 septembre 2021—(Ndjoni Sango) : La classe politique centrafricaine, plus précisément l’opposition démocratique, n’a pas une bonne vision politique pour le développement de la RCA. Parce qu’en ce sens, tous les efforts déployés par le gouvernement pour sortir le pays de la crise ne sont pas appréciés par ces leaders politiques.

Le problème de la RCA doit alerter toutes ces personnalités à trouver des pistes de solution qui est la chose la plus importante à débattre lors des discussions et des pourparlers. Le nécessaire est que si le gouvernement a une bonne vision politique pour développer la RCA, l’autre camp doit s’aligner en proposant des suggestions après des critiques. Mais, ça n’est pas le cas.

Le fait de contraindre les pistes de solutions pour que ce pays retrouve enfin la paix,  prouve à suffisance qu’ils ne sont pas pour la bonne marche de ce pays. Ailleurs, le développement du pays passe avant toute chose. Ces hommes qui se disent des politiciens n’ont pas une bonne vision de vie, ils ne pensent qu’à leur propre intérêt.

Dans d’autres pays, les politiciens ont des projets pour construire leur cadre, créer des emplois, amener des partenaires de développement. Or,  en Centrafrique, c’est le contraire. Etre opposant ne veut pas dire,  refuser catégoriquement le bien de la nation.

Bien au contraire, c’est d’appuyer ces projets de société, de construction de l’Etat afin de ramener non seulement la paix dans le pays mais également,  contribuer à son essor.  Comme ça,  à votre tour de gouverner, vous vous trouverez quand même dans une bonne stabilité.

Le pays de Zo Kwe Zo, de Barthélemy Boganda, a beaucoup souffert à cause de la mauvaise gouvernance de la part des dirigeants.  Le manque de volonté politique, des crises militaro-politiques à répétition se sont multipliés. Ces handicaps sont causés par ceux qui se disent des politiciens avec complicité de certaines puissances occidentales.

Pour que la RCA retrouve une paix durable, profonde et prospère,  il va falloir que les deux classes politiques centrafricaines, à savoir : le régime actuel et les opposants, doivent prendre conscience de la destinée de ce pays, leur pays,  car il y a également des générations futures qui naissent tous les jours. Autant mieux s’entendre en ayant l’esprit du patriotisme pour que la RCA sorte de ces impasses sécuritaires, humanitaires et autres.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires