RCA: vive tension entre le maire de Bangui et le comité de gestion du marché Kokoro-KM5

0
222
Une réunion des représentants du comité de gestion du marché Kokoro KM5 à la Mairie de Bangui @crédit photo Kizer Maîdou

Par Kizer MAÏDOU

Bangui 15 Septembre 2021—(NDJONI SANGO) : Lors d’une descente de travail vendredi dernier sur la place du marché Kokoro au Km5, le chef de la délégation spéciale de la ville de Bangui, Emile Gros Raimond NAKOMBO, déclare nier l’existence d’un comité de gestion du marché. Cette déclaration ne tarde pas à faire réagir le Comité de gestion qui décide de rentrer en pourparlers avec la Mairie de Bangui.

Comme un vent débout, les membres de comité se sont rendus lundi à la municipalité de Bangui pour un éclaircissement après la déclaration en date du vendredi 10 septembre dernier. Reçues par le 2ème Vice-président de la délégation spéciale de la ville de Bangui, les deux parties sont rentrées en pourparlers avant de se prononcer aux hommes des médias.

Selon les indiscrétions, la gestion du Marché Kokoro qui venait à peine deux mois, d’être opérationnelle, est confiée à un nouveau partenaire qui doit veiller sur le marché également en matière d’attribution d’espace de vente. Ce qui, selon les membres du comité, a été déclaré par le Maire Emile Gros Raimond NAKOMBO lors de sa descente et qui a suscité la réaction des traditionnelles locataires de cet endroit  de vente et l’ancien Comité de Gestion.

Or, s’il fallait le préciser selon eux, le Comité de gestion gérait ce marché depuis 1999 en vertu d’un contrat d’affermage entre SGM, société de gestion du Marché Km5 Centre et le président de la délégation spéciale de la ville de Bangui habilité par délibération du conseil Municipal N°003/CAB/SG. Ce document était signé à l’époque par l’ancien maire de Bangui, Joseph BENDOUNGA, actuel Député de la nation.

Après l’ancien locataire de l’Hôtel de Ville de Bangui, la gestion de ce marché est toujours confiée à cet organe pour une durée de 6 ans renouvelables par tacite reconduction, ce qui est d’actualité jusqu’à l’actuel Maire.

Dans une vidéo de son discours en possession des hommes des médias, le Maire de la ville de Bangui précise que le Comité de gestion n’existe pas. L’on voyait Emile Gros Raymond NAKOMBO tenait a peu prêt ce langage :

« Le comité de gestion n’existe pas, affermage n’existe pas et moi je ne les connais pas. Ils ont signé un document qui a daté avec BENDOUNGA.  Je ne connais personne. C’est la Mairie qui travaille ici un point un trait. Le comité de gestion du Marché je ne les connais pas ».

Aux sorties de cette rencontre du lundi avec le 2ème Vice-président, rien n’est tiré au clair. L’affaire est toujours en suspens en suivant les démarches. Mais les membres du comité de gestion se disent garder leur souffle pour voir l’évolution des choses en rapport à cette déclaration du premier Citoyen de la ville de Bangui:

« Le 2ème Vice-président nous a reçus. On a eu un échange franc avec lui qui nous a promis dès cette après-midi de rendre compte au numéro un de la Mairie de Bangui pour pouvoir échanger  avec lui dans les jours à venir. En attendant, nous suivons l’évolution des  choses pour être rétablis dans nos droits en termes de ce contrat qui nous lie avec la Mairie. Au cas où  on est dans un Etat de Droit, nul n’est au-dessus de la loi, nul ne peut faire sa loi », a expliqué Kevin Cédric LITHO, le Directeur Technique du Marché Kokoro.

Tant bien même qu’a la fin de cette rencontre le 2ème Vice-président ne s’est pas prononcé, mais dans ces propos sur une éventuelle attribution de la gestion du marché à un nouveau partenaire, l’autorité précise qu’aucun contrat n’existe pour le moment entre la Mairie et un particulier. Mais, il précise qu’une personnalité locale au nom de ZACHARIA se serait prononcée pour construire des kiosques au marché. S’agissant d’un contrat il n’y a que le Maire qui pourrait se prononcé a ajouté Kevin Cédric LITHO. Cette histoire semble être un feuilleton. Affaire à suivre…..

3 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires