RCA: « J’ai constaté qu’il y a une grande ambition pour la mobilisation des ressources internes », ambassadeur de France à Bangui

1
188
Ambassadeur de France à Bangui Jean Marc Grosgurin et le ministre centrafricain des finances Hervé Ndoba en audience

Par Kizer MAÏDOU           

Bangui 18 Septembre 2021—(Ndjoni Sango) : Dans sa politique de saisir toutes les opportunités devant les partenaires, le ministre centrafricain en charge des finances a reçu lundi en audience, l’ambassadeur de France en Centrafrique. Au courant de leur audience, ce dernier se dit avoir constaté une grande ambition du pays d’assainir les finances publiques.

Lors de cette rencontre, l’argentier centrafricain et son hôte,  ont fait un tour d’horizon sur plusieurs points concernant la coopération bilatérale existant entre la République centrafricaine et la République française. Occasion qui a permis au diplomate français de se prononcer en ces termes :

« J’ai constaté qu’il y a une grande ambition pour le pays, ambition d’assainissement des finances publiques, de modernisation des processus de digitalisation, d’amélioration des recettes fiscale-douanières d’une manière générale,  de mobilisation des ressources internes du pays », a concédé le diplomate lors de cette audience.

Toujours préoccupé à rendre dynamique et compétitive l’économie centrafricaine pour son développement, le Ministre Hervé NDOBA a saisi cette opportunité que lui offre le diplomate français, d’échanger sur l’environnement des affaires, la situation des entreprises françaises en République centrafricaine, et des sujets sur la coopération bilatérale aux fins de voir dans quelles mesures apporter une assistance technique aux besoins lumineux du ministère centrafricain des finances et du budget.

Le ministre centrafricain des finances estime qu’il est temps de saisir les opportunités qu’offre l’ensemble des partenaires pour le développement économique de la RCA.

Il faut préciser que depuis son arrivée au ministère des finances et du budget, l’argentier centrafricain Hervé NDOBA, dans sa vision, cherche toujours à apporter une nouvelle ligne de conduite au sein du département des finances.

Notamment dans le cadre de la mise en œuvre du Budget programme, le passage du Budget classique au Budget programme visant la rationalisation inspirée  par les partenaires au développement du pays.

La réinstauration de la cérémonie de la levée des couleurs au sein de son département et la récente nouvelle de création d’une brigade de sensibilisation et de recouvrement de l’impôt foncier, dès le début du mois d’octobre prochain.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Judicael Ouikon-Dongongo
1 mois il y a

Ce médiocre et maléfique ambassadeur de la génocidaire france pense que le Centrafrique est toujours géré par des élèves de cm2 comme au temps de la RCA. Le KO que son pays la génocidaire france a créé au Centrafrique va retourner contre elle-même. Ce que cet imbécile ambassadeur a oublié hypocritement de mentionner, c’est la volonté manifeste de nos brillants autorités légitimes et légales d’extraire nos ressources de sous-sol. Non à la génocidaire france! Non à la pourrie francafrique ! Non aux techniques de monsieur Dondra et son gouvernement d’ouvrir la porte à la génocidaire france!

Dernière modification le 1 mois il y a par Judicael Ouikon-Dongongo