RCA: le club Zarasclo relance ses activités à travers une marche et des tournois de basketball

0
66
Guy Morice Limbio, président de la ligue centrafricaine de basketball et président du Club Zarasclo @crédit photo Marly Pala

Par Marly Pala

Bangui 24 novembre 2021—(Ndjoni Sango): En vue de relancer les activités sportives de cette nouvelle saison, le club Zarasclo, qui regroupe l’équipe de basketball et volleyball a organisé une marche de reconnaissance en honneur du feu Maître Zarambaud Assingambi, ancien président dudit club et de la fédération centrafricaine de basketball en 1987, mais aussi des tournois de basketball masculin et féminin le week-end dernier dans la ville de Bangui.

Le club Zarasclo est l’un des clubs de sport qui font l’honneur des disciplines sportives en  République centrafricaine. Et après chaque fin de saison, les différents clubs se préparent pour entamer la nouvelle saison. C’est pourquoi cette année, ledit club a relancé ses activités, mais avec une marche de reconnaissance et un trophée pour rendre hommage au regretté Maître Zarambaud, fondateur dudit club et ancien président de la fédération centrafricaine de basketball qui a dirigé l’équipe ayant remporté le dernier afro basket de 1987.

Selon Guy-Maurice Limbio, président du club Zarasclo, cette relance s’attèle beaucoup plus sur la méthode 3×3, intégrée dans le basketball centrafricain : « Nous avons relancé nos activités sportives, en nous basant beaucoup plus sur le système 3×3 nouvellement intégré dans la discipline olympique et qui n’est pas encore connue par de nombreux Centrafricains. Mais, nous avons organisé un tournoi dénommé Trophée Zarambaud pour rendre hommage à ce dernier qui fut le tout dernier président de la fédération de basketball à avoir remporté la dernière Coupe d’Afrique de basketball en 1987 à Tunis. C’est pourquoi nous avons relancé ces activités à travers une marche de reconnaissance et des tournois de basketball toutes catégories confondues pour les garçons et filles mais aussi des anciennes gloires du basketball centrafricain », a-t-il expliqué.

Il a par ailleurs poursuivi en ce qui concerne les éliminatoires pour la coupe du monde de basketball que les acteurs fassent que les athlètes aient la quiétude pour participer à ce tournoi. Car, les joueurs sont comme des guerriers qui doivent avoir l’esprit calme pour la bataille.

Donc il est important que le ministère de la jeunesse et des sports et le bureau fédéral du basketball puissent aplanir leurs divergences afin de donner une chance aux Fauves de Bas-Oubangui d’aller plus loin.

Cette initiative arrive alors que la reprise du championnat tarde encore pour le dysfonctionnement de la ligue de basketball de Bangui et au moment où la sélection nationale se prépare pour participer aux éliminatoires de la coupe du monde prévus à Benguela en Angola.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires