RCA: promesse climatique du PNUD, le comité de pilotage se réunit pour la révision de la CDN

0
17
Réunion du comité de pilotage sur la révision de la CDN @crédit photo Cyrille Yapendé

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 25 novembre 2021—(Ndjoni Sango) : Le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD), a organisé le mardi 24 novembre 2021, une réunion du comité sur la révision de la contribution dite Déterminée au niveau national (CDN) de la République centrafricaine.  Cette réunion s’inscrit dans le cadre de validation des contributions déterminées à l’échelle nationale au moyen de stratégie à long terme.

A l’issue de la dernière conférence sur le changement climatique à Glasgow en Ecosse, du 1er au 12 octobre 2021, les parties proposent trois priorités dont l’outil de communication pour concevoir des contributions nationales qui reflètent « l’ambition la plus élevée possible » des pays, cohérentes avec les objectifs fixés par l’accord de paris , et aptes à combler le déficit actuel de mise en œuvre.

C’est dans ce cadre que le gouvernement centrafricain a révisé le document de stratégies appelé,  contribution déterminée au niveau (CDN) présenté au Chef de l’Etat, Faustin Archange Touadera pour sa validation avant d’être soumis au secrétariat des Nations-Unies pour la COP26.

« Promesse climatique du PNUD », c’est sur ce slogan que la réunion du comité de pilotage sur la révision de la contribution déterminée au niveau national a eu lieu sous les auspices du ministère en charge de l’Environnement et du Développement durable.

Selon Gildas Igor Tola-Kogadou, coordonnateur national du comité pilotage sur la révision de la CDN, cet atelier vise à présenter de l’outil de communication préparé par un consultant où, selon lui, toutes les parties prenantes doivent regarder ce document afin de permettre une bonne mise en œuvre des stratégies ressorties de la COP26.

Plusieurs représentants de différentes entités que compte le pays ont été représentés dans cette réunion dont le peuple autochtone à savoir les peulhs, les Aka, les handicapés et même les aveugles participent validation de cet outil de communication.

« Nous avons invité toutes les parties prenantes pour qu’ils puissent venir participer à la validation de cet important outil de communication pouvant accompagner la mise en œuvre de la contribution déterminée au niveau national », a-t-il conclu.

Dans cet outil de communication élaboré, composé de plusieurs axes et stratégies de communication afin d’accompagner la mise en œuvre de ce projet pendant cinq (05) ans.

Les messages clés de la COP26 exigent, en termes d’objectifs d’émissions et de plans pour une capacité énergétique bas-carbone, mais aussi, se concentrer sur les domaines où les progrès font le plus de défaut, comme le retrait des capacités fossiles, la décarbonations des transports, des bâtiments et de l’industrie, l’augmentation des politiques d’efficacité énergétique et une meilleure gestion des terres.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires