Angola: les Rideaux sont tombés sur les fenêtres qualificatives de la coupe du monde de Basket 2023 à Benguela

0
120
Match RCA et Côte d'Ivoire à Benguela pour les qualifications à la coupe du monde 2023

Par Mamdou NGAINAM

Bangui 29 Novembre 2021—(Ndjoni Sango) : Quels bilans tirés de la participation de l’Equipe nationale de Centrafrique à cet évènement sportif. Comparée à la participation à l’AfroBasket 2021 de Kigali qui n’était déjà pas  fameux, cette dernière participation a été tout simplement calamiteuse car l’équipe Centrafricaine revient de Benguela avec aucune victoire.

En effet contrairement à Kigali ou nos meilleurs éléments étaient absents, cette fois-ci en dehors de l’Americain-Centrafricain Kevarius Hayes, l’équipe centrafricaine qui nous avait qualifié à Monastir était au grand complet.

Dès lors la raison de cette bérézina est sans nul doute à rechercher du côté du Ministre des sports de Centrafrique qui par son ingérence intempestive dans la gestion technique, organisationnelle et financière de la délégation centrafricaine  a créé une ambiance délétère, stressante et démoralisante pour les joueurs.

De toutes les nations dont les équipes étaient présentes à ces fenêtres, seule la RCA était représentée au niveau ministériel par un Ministre qui manifestement était là-bas pour tout autre chose.

En effet si la politique de développement du sport est définie par le gouvernement, la gestion au quotidien des différentes disciplines sportives est dévolue aux fédérations respectives dont les bureaux élus doivent rendre compte à la fin de leurs mandats.

Malheureusement à Benguela nous avons vu un Ministre Centrafricain Omniprésent, Omnipotent et Omniscient qui gérait tout sur les conseils de l’ancien DTN limogé par le bureau fédéral et honni par les joueurs et le staff technique.

Gestion des fonds, il était le seul ordonnateur que le gestionnaire désigné par le Ministère des finances écoutait) ; gestion de la délégation, en interdisant de voyage le Trésorier Général de la Fédération, en remplaçant certains joueurs par son Protocole, en imposant un DTN limogé pour fautes lourdes et en froid avec tout le reste de la délégation.

Devant cet état de fait et pour éviter des crises à répétition susceptibles de démoraliser les joueurs, le président élu du Bureau Fédéral Mr Serge SINGHA BENGBA et son Directeur Technique National adjoint Mr Maurice BEYINA ont refusé de faire le voyage afin de laisser le Ministre seul devant ses responsabilités.

Malgré cela le Ministre va s’évertuer lui-même à perturber les joueurs par plusieurs actions déstabilisatrices :

1°) en imposant dans la délégation le DTN Eugène PEHOUA pourtant limogé par le Bureau fédéral pour fautes lourdes et par ailleurs honni par les joueurs et le staff technique ;

2°) en refusant de payer aux joueurs avant le match capital contre la Guinée l’entièreté de leurs primes pourtant prévu dans le budget qui est de un million de francs CFA, alors que dans le même temps il fait payer à son protocole plus d’un million de francs CFA.

Cette frustration inqualifiable des joueurs les a empêchés de donner le meilleur d’eux-mêmes, voilà pourquoi les résultats calamiteux de Benguela sont totalement et uniquement le fait de ce Ministre qui s’était octroyé tous les pouvoirs et de son conseiller occulte le DTN limogé Eugène PEHOUA. Nous y reviendrons plus en détails prochainement. Affaire à suivre

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires