RCA: et si les parades militaires se font sur l’ensemble du territoire pour attirer l’attention des bandits?

0
114
parade militaire des FACA lors du défilé du 1er décembre fête nationale de la RCA à Bangui @crédit photo Erick Ngaba

Par Marly Pala         

Bangui 3 décembre 2021—(Ndjoni Sango): L’armée centrafricaine est en pleine reconstruction après plusieurs années d’inaction, due aux multiples crises militaro-politiques, auxquelles l’embargo qui  est mis sur les armes à destination de Centrafrique, freinant ainsi l’aptitude de l’armée. Mais cela n’empêche pas les hommes en uniformes de défendre avec l’appui de leurs alliés, malgré que certaines villes du pays restent sous le joug des groupes armés. Et si les parades militaires se font sur l’ensemble du territoire afin d’attirer l’attention des différents groupes armés ?

Durant plusieurs années, la République centrafricaine avait fait face à de multiples conflits armés, plongeant le pays dans de véritables chaos. Lesquels conflits, beaucoup des fils et filles étaient contraints à se réfugier dans des pays voisins et plusieurs autres sont morts, parce que l’armée était divisée, voire à bout de souffles pour faire face à ces ennemis, à cause du manque d’équipements et matériels adéquats. Car, l’embargo a été mis sur les armes à destination de Centrafrique il y a longtemps, à cause de prolifération de ces armes et leur mauvais usage par certains malintentionnés.

Malgré ces nombreuses difficultés et les défis sécuritaires auxquels l’armée centrafricaine fait face, celle-ci essaie tant bien que mal, de défendre l’intégrité du territoire, grâce à l’appui multiforme des alliés étrangers sur l’initiative des autorités centrafricaines.

Aujourd’hui, cette armée est en pleine reconstruction et cela s’explique par le recrutement et la formation de plusieurs soldats tant dans les forces armées centrafricaines que dans les forces de sécurité intérieure.

Mais aussi,  par des démonstrations des ressources humaines et matérielles militaires pendant les évènements importants dans le pays, alors que certaines villes sont encore sous la menace des groupes armés.

La République centrafricaine souffre véritablement des problèmes sécuritaires, malgré que plusieurs accords visant à cesser les hostilités aient été signés, certains groupes armés réfractaires continuent de violenter les paisibles populations des villes intérieures du pays.

Si ces parades militaires qui se font dans la capitale pouvaient atteindre quelques préfectures de la République centrafricaine pour attirer l’attention de ces bandits armés, les populations civiles retrouveraient-elles la quiétude ?

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires