RCA: faille-t-il garder son argent dans les banques de Bangui où chez soi?

0
233
Centrafrique-billet-banque-Ndjoni-Sango
Billets de banque de la CEMAC pour illustration

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui 3 décembre 2021—(Ndjoni Sango) : Les banques commerciales installées en République centrafricaine à l’exception de celles d’ailleurs, ne cessent de faire face aux difficultés au jour le jour. Ces problèmes relèvent d’une part du manque d’éthique professionnelle de ces banquiers et d’autre part, de la lenteur des services mise à la disposition de la clientèle bancaire.

Parmi les différents services dont disposent les banques du second rang, le service de caisse et celui de la clientèle sont les plus sensibles. En ce sens que la satisfaction de la clientèle bancaire à travers les différents produits bancaires adéquats qui seront mis à sa disposition et sa fidélisation à travers la rapidité des services et les agences de proximité, demeurent encore un défi pour ces professionnels de la Banque.

Pour certaines personnes, garder envers soi ses finances est la meilleure solution à défaut des multiples tracasseries dans ces banques traditionnelles. Pour faire un retrait dans une agence bancaire, il faut prendre toute une journée. C’est ce qui fait que certains clients se désintéressent des banques et préfèrent  déposer leurs finances dans les nouvelles agences Orange Money, par exemple.

Garder ces finances chez soi est aussi un risque en ce sens que les braqueurs peuvent aussi te rendre visite et également autant que des voleurs. Autant mieux les garder en banque mais faille-t-il aussi que ces institutions bancaires puissent disposer des agences de proximités  que de mettre l’accent sur l’adage qui dit que « le client est roi » en lui offrant un service rapide et efficace ?

La République centrafricaine en dehors des caisses mutuelles et la banque centrale qui est la maison mère, dispose de 4 établissements de crédits à savoir la Banque Populaire Maroco Centrafricaine (BPMC), la Banque Sahélo-saharienne pour l’Investissement et le Commerce (BSIC), la Commercial Bank de Centrafrique (CBCA), qui deviendra bientôt BGFI RCA et l’Ecobank, la banque panafricaine.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires