RCA: la nécessité d’urbanisation et reconstruction de la ville de Bangui

0
216
Rond point des Martyrs à Bangui par une vue de vol d'oiseau @crédit photo Khalite

Par Thomas KOSSI

Bangui 2 décembre 2021—(Ndjoni Sango): Un phénomène qui fait parler le public centrafricain, c’est le cas de l’urbanisation et la reconstruction de la grande ville du pays. Si on regarde de près le quartier Gobongo, dans le 4e arrondissement, le désordre est criant. Que faire alors pour remédier à ce genre de gouvernance ?

A un moment donné, l’on pensait que l’Etat allait faire quelque chose dans ce domaine dans la capitale. Le quartier Gobongo par exemple,  portait les mentions AD sur les murs des bâtisses. L’on sautillait de joie que quelques innovations allaient se faire dans ces parages et du renouveau devait apparaître. Surtout, les constructions qui connaîtraient  des servitudes de passage. Car nombre de citoyens comprendraient le système et les querelles inutiles seraient surmontées.

Hélas, ce que bien de gens attendaient  ne s’était  pas survenu. C’est  pourquoi, les pires dangers persistent encore. Et les habitants ne cessent de se lamenter parce qu’on continue à vivre dans un désordre qui ne dit pas son nom.

Les chauffeurs sortent difficilement  du quartier où ils entrent pour ceci ou cela. Les femmes qui adorent leur logement, trouvent  la transaction de se mettre en mal pour revendiquer le passage presque dans leur salle à manger.

Le pays de la nation, qui, par son énergie de se développer, se met  dans le sillage de s’en sortir, se bat avec courage pour avancer. Les grands dignitaires qui ont la charge de son évolution, ont toute l’habitude de la tirer de cet embrouillement qui retarde tout.

La RCA appartient à tout le monde, et chacun a sa place pour sortir son coin du mal aberrant. C’est une bonne vision, mais encore que chacun tienne à son rôle qui doit aboutir.

Cette nécessité d’urbaniser  et la construction de la RCA, doit préoccuper tout le monde. Que le ministère du plan veille à la chose, tout deviendra clair pour le renouveau des 623.000 km² de notre surface. Rendre le pays aussi moderne, ne veut-il pas dire que nous allions vers un pays du siècle nouveau ?

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires