RCA: le phénomène de vente des médicaments dans la rue à Bangui

0
78
Vente de médicament dans la rue de Bangui

Par FofitoMatthas

Bangui 7 novembre 2021—(Ndjoni Sango) : Le phénomène de la vente des médicaments dans la rue par les vendeurs ambulants est devenu très courant dans la capitale centrafricaine ainsi que dans certaines villes du pays. Cette situation constitue un risque pour la santé des consommateurs du fait que ces produits pharmaceutiques sont parfois expirés et exposés au soleil.

Dans un pays normal, la santé de la population doit être une préoccupation première des autorités sanitaires. Avant, il y a eu des mesures pour la vente des médicaments dans la rue, mais de aujourd’hui, on ne sait pas si la loi interdiction les ventes de médicaments dans la rue est toujours en vigueur.

Ces vendeurs ambulants des produits pharmaceutiques passent sous le nez et les barbes des cadres de santé qui ne prêtent pas attention. Ces vendeurs ambulants pullulent le quartier et les arrondissements de Bangui avec ces médicaments dont-on ignore l’origine. Même son de cloche dans certaines provinces de Bangui où des commerçants achètent ces médicaments pour les revendre dans les villages.

Dans la logique des choses, les produits pharmaceutiques doivent être vendus dans des pharmacies de cession, des centres de santé et des pharmacies communautaires moyennant une autorisation délivrée par les autorités sanitaires compétentes. Mais ceci n’est pas le cas en Centrafrique. Il suffit juste que la personne ouvre une petite pharmacie beaucoup ambulante pour vendre les médicaments pour se faire de l’argent.

Cette situation doit réveiller les autorités sanitaires pour remettre de l’ordre. Car, il va de la santé de la population. Cela d’éviter ce slogan selon lequel « le médicament de la rue tue ».

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires