RCA: le parlement invite le gouvernement à éradiquer le phénomène élevé des féminicides

0
208
Simplice Mathieu Sarandji président de l'Assemblée nationale @crédit photo Cyrille Yapendé

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 8 janvier 2022—(Ndjoni Sango): Le Président de l’Assemblée nationale, Simplice Mathieu Sarandji a incité le 29 décembre 2021, le gouvernement à éradiquer le phénomène élevé des féminicides occasionnées par les agents des forces de défense et de sécurité. L’appel du président du parlement, à l’occasion de la clôture de la deuxième session ordinaire de l’Assemblée nationale, intervient dans un contexte où cette pratique a baissé d’intensité.

Au courant de l’année 2021, le taux de la féminicide a augmenté en République centrafricaine où il ne se  passe pas un mois sans qu’on laisse entendre que certains hommes ont battu à mort leurs femmes. Cette situation a fait brûler les lèvres dans certaines organisations nationales et internationales qui défendent les droits des femmes.

Parmi plusieurs cas de cette pratique enregistrés, les forces de la défense et de sécurité sont en tête de la liste de ces personnes qui commettent ces actes odieux sous la barbe et le nez de leurs hiérarchies.

Face à cette situation qui a fait dégrader considérablement les droits de l’Homme l’année dernière, le Président du parlement Simplice Mathieu Sarandji a dénoncé les violences faites aux femmes et appelle les autorités militaires à prendre leur responsabilité pour mettre fin à cette pratique.

« Dans mon discours à l’occasion de l’ouverture de la deuxième session ordinaire, j’avais dénoncé les violences faites aux femmes et, surtout, le nombre élevé des féminicides occasionnées par les agents des Forces de Défense et de Sécurité. Nous constatons fort heureusement que ces pratiques ont baissé d’intensité », a-t-il encouragé. Les Elus de la Nation, selon lui, suivaient avec beaucoup d’inquiétude cette question, s’en félicitant et encourageant le Gouvernement à renforcer les mesures en vue d’éradiquer ce phénomène.

Il est à rappeler que plus d’une dizaine de femmes ont été tuées par leurs conjoints au courant de  l’année 2021, dont sur quatre cas, trois sont imputés aux forces de la défense et de la sécurité intérieure.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires