RCA: quand le PK5 constitue une zone incontrôlable par le gouvernement

0
59
une vue du marché Km5 dans le 3è arrondissement de Bangui@photo Erick Ngaba

Par Mamadou NGAINAM

Bangui 13 janvier 2022—(Ndjoni Sango): Le marché PK5 situé dans le 3ème arrondissement de Bangui, continue de défier l’autorité de l’Etat à travers des actes de barbarie tel est le cas de l’incendie d’un poste de Police installé au marché PK5. Ces forces de sécurité intérieure installées au sein de cette localité ont une mission déterminée. Elles protègent la population contre les actes de banditisme, vol et autres fait par des malfrats et des bandits.

Il ne se passe pas un seul jour où l’on ne cesse de parler de nombreuses bavures commises par certains compatriotes qui habitent la zone de KM5 qui était un couloir de la mort pendant les crises militaro-politiques où la tuerie est devenue le quotidien de certaines personnes malintentionnées qui se disaient des auto-défenses et qui ne vivaient que de cette pratique malsaine pour survivre au jour le jour.

Le fait pour un groupe de personne de s’en prendre aux forces de sécurité prouve déjà leur capacité de nuisance pour piétiner l’autorité de l’Etat. Suite à cet incident qui a provoqué l’incendie et le vandalisme des documents administratifs de la police de cette zone, quelle mesure doit prendre les dirigeants pour mettre fin à un tel acte ?

Car plusieurs actes similaires commis par ce groupe restent encore impuni pourtant la lutte contre l’impunité fait partie des priorités du régime de Bangui.

Le silence des autorités compétentes face à cette situation prouve qu’il y’a un laisser-aller de leur part contre cette partie de population qui continue de faire sa propre loi dans ce marché et d’autres endroits encore. La mairie de Bangui avait pourtant mise en place une belle initiative avec les opérations de déguerpissement, interdisant les vendeurs aux bords de la route de regagner les marchés.

Cette initiative a été exécutée dans certains marchés de la place sauf ceux du KM5 et Sambo, tout simplement parce qu’il y’a une légèreté et une méfiance de nos autorités face à cette population.

Il y’a eu aussi les opérations de fouille des maisons dont les quartiers de PK5 sont épargnés. Alors que pensera le citoyen lambda face à cette situation où une population est privilégiée au détriment d’une autre ?

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires