RCA: plaintes des mototaxis de Bimbo 2 contre les raquettes des porteurs de tenue

0
128
Une vue de circulation des taxi-motos à PK5 à Bangui @crédit photo Diaspora

Par Fofito Mattas

Bangui 17 janvier 2022—(Ndjoni Sango) : Les conducteurs de mototaxis de Bimbo 2, dont le stationnement se trouve au foyer de la Charité, souffrent depuis le déploiement des Forces de sécurités intérieures basées dans cette localité. Ces conducteurs des engins à deux roues, se plaignent des comportements brutaux exercés par certains agents à leur égard en leur soutirant de l’argent.

Les forces de l’ordre sont non seulement formées pour protéger les civils et leurs biens, mais également, éduquer ce peuple à travers de beaux exemples. L’on constate que ce n’est pas du tout le cas pour certains porteurs de tenue dans ce pays qui se croient intouchables grâce à la tenue et aux armes qu’ils tiennent en main. Tel est l’exemple de certains témoignages des victimes de ces bavures sans fondement.

Le président de la république Faustin Archange Touadera avait tenu un discours, lors de la sortie officielle des FSI dans lequel il a fait mention du comportement de certains hommes en tenue contre la population civile. Il a pourtant mis en garde certaines forces de sécurités qui brillent dans le racket auprès des civils,  mais,  sans succès.

 «Ces actes sont fréquents ici mais pas au marché KM5. Tous les soirs au marché foyer, il y a une masse d’engins roulants si bien qu’il y a trop d’embouteillages sur cette unique voie. Ce qui est décevant est que ces forces attendent toutefois lorsqu’il y a des bouchons pour venir bloquer nos motos sous prétexte qu’on est mal garé. Ils nous conduisent  à leur poste et une fois arrivé là-bas,  tu payes 2000 ou 3000F CFA  pour être relâché », a déploré un conducteur de mototaxis, victime de ces pratiques.

Signalons que le chef d’Etat-major des armées s’est excusé auprès des Centrafricains suite aux comportements indignes de ces hommes. Ce message semble ne pas être une alerte car, certains porteurs de tenue ballaient d’un revers de main cette excuse. Que disent les bureaux des Associations des conducteurs de Mototaxis de Bangui et des environs  sur cette affaire ?

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires