RCA: les évêques appellent la communauté internationale à soutenir les institutions judiciaires

0
112
Les évêques de Centrafrique avec les hautes autorités du pays

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 20 janvier 2022—(Ndjoni Sango) : Les prélats de Centrafrique ont souhaité ce 16 janvier 2022, que les institutions judiciaires de leur pays soient soutenues et accompagnées par la communauté internationale. Ils les encouragent à poursuivre les enquêtes judiciaires afin de traquer les auteurs et coauteurs des crimes commis sur le territoire national.

Après quelques jours de leur plénière de la conférence épiscopale de l’année 2022, les Evêques de Centrafrique, réunis à Bangui, ont analysé la situation socioéconomique, sanitaire, politique et sécuritaire. A la fin de cette session, les hommes de Dieu ont adressé aux autorités du pays un message, intitulé « Marchons ensemble au cœur d’une société en mutations ».

Plusieurs points ont été soulevés dans ce message dont l’un porte sur les institutions judiciaires où les prélats ont appelé la communauté internationale à soutenir et appuyer l’appareil judiciaire de la République centrafricaine.

« Nous faisions confiance à la justice. Nous souhaitions que les institutions judiciaires de notre pays soient soutenues et accompagnées par la communauté internationale. Nous les encourageons à ne pas baisser les bras, à poursuivre les enquêtes judiciaires afin d’établir la vérité et les responsabilités relatives aux crimes et graves violations des droits de l’homme commis dans notre pays », ont-ils souhaité.

Par ailleurs, ils ont terminé leur message en rêvant d’un  véritable renversement de paradigme qui donne à penser qu’un avenir meilleur pour leur pays, qui selon eux, une autre République centrafricaine où les fils et les filles vivent dans la concorde et dans la paix possible.

Or, ils espèrent et portent une attention particulière à la pleine « opérationnalisation de la Cour pénale spéciale (CPS), à la Commission Vérité, Justice, Réparation et Réconciliation (CVJRR), à la mise en application du programme Désarmement, démobilisation, réinsertion et rapatriement (DDRR)  ainsi qu’à celle des recommandations issues du forum de Bangui », ont-conclu.

Il est à rappeler que cette adresse lancée aux autorités du pays,  a été faite le dimanche dernier lors d’une grand’messe à la  Cathédrale Immaculée Conception de Bangui où le Président de la République Faustin Archange Touadera et le Premier ministre Henri Marie Dondra ont pris part.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires