RCA: la question de la levée de l’embargo sur les armes soulevée par l’ONG Tongolo Ti Béafrica

1
76
Stan Dobi Kokota Responsable de l'ONG Tongolo Ti Beafrika

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui 22 janvier 2022—(Ndjoni Sango): Les problématiques liées à l’embargo des armes en République centrafricaine depuis l’année 2013, était au centre d’une table ronde organisée le vendredi 21 janvier,  par la plateforme « Tongolo Ti Béafrica » avec les médias nationaux. Ce moment d’échange a eu lieu dans la salle de conférence du ministère de la jeunesse et des sports.

La plateforme Tongolo Ti Béafrica, dirigée par le coordonnateur Stan Dobi Kokota, est l’une des associations qui œuvrent dans plusieurs domaines soit sur le retour de la paix en RCA, dénoncer les exactions des groupes armés sur la population civile, soit pour la lutte pour la levée totale de l’embargo qui pèse sur la RCA comme une épée de Damoclès. Lors de cet entretien fructueux, quatre thématiques ont été débattues.

Premièrement, cette sanction de l’ONU constitue non seulement un obstacle mais également un handicap pour les Forces armées centrafricaines qui font face à la supériorité des forces négatives qui sont lourdement armées; l’embargo sur les armes ne s’applique qu’à l’armée nationale contrairement aux rebelles et mercenaires qui utilisent des armes neuves ; cet embargo viole de manière significative la souveraineté de la RCA ; cette sanction affaiblit sérieusement  les  FACA.

« Nous sommes revenus sur cette problématique de l’embargo parce que la RCA a respecté les 3 conditions fixées par le conseil de sécurité des Nations-Unies,  à savoir :  la réhabilitation des poudrières, des centres de formation opérationnels et une formation des militaires. Alors, cette sanction est inadmissible. Le peuple centrafricain souverain souhaite à ce que l’ONU puisse revenir sur sa décision afin que cette levée de l’embargo soit effective », a déclaré Stan Dobi Kokota , coordonnateur de ladite plateforme.

« En dehors de cette table ronde, nous allons élargir nos champs d’activité pour une sensibilisation de masse afin de toucher toutes  les couches sociales pour cette lutte commune. Nous prendrons contact avec l’organisation des femmes et de la jeunesse, car l’union fait la force », a-t-il conclu.

Rappelons que la récente action menée par ce mouvement, remonte à la date de jeudi 13 janvier, où des échanges ont eu lieu sur la nécessité sur la levée de l’embargo. Ces actions interviennent alors que le Conseil de sécurité des Nations-Unies a prolongé cette sanction jusqu’au 31 juillet 2022.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Mtk
Mtk
2 mois il y a

Je tiens à féliciter le coordinateur Mr Stan Kokota pour la réalisation d’un but. Il a donc refléter les efforts va nous permettre d’atteindre des objectifs importants en Rca . Nous souhaitons plein des succès à notre coordinateur.