RCA: le gouvernement passe en revue les dossiers de sa coopération avec la BAD

0
45
Le ministre centrafricain de l'économie et de la coopération Félix Moloua avec le représentant de la BAD Mamady Souaré

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 22 janvier 2022—(Ndjoni Sango) : Le gouvernement centrafricain et la Banque Africaine de Développement (BAD) ont évalué ce 19 janvier 2022, les dossiers de coopération sur lesquels cette institution bancaire africaine apporte son soutien à la République centrafricaine depuis quelques années. Cette évaluation a été présidée par le ministre d’Etat en charge de l’Economie, du plan et de la coopération internationale, Felix Moloua.

Pendant des heures, le gouvernement centrafricain, via son ministre d’Etat en charge de l’Economie, du plan et de la coopération internationale, a accordé une audience à une équipe de la Banque Africaine de Développement (BAD), conduite par Mamady Souaré, représentant résident de la BAD en Centrafrique.

Plusieurs dossiers en cours ont été abordés lors de cette réunion de travail entre les deux parties, dont en premier lieu, celui du soutien de la BAD à la Jeunesse Pionnière Nationale (JPN),a été traité sous tous les angles.

A cet effet, une descente sur le terrain est prévue pour la semaine prochaine. Elle permettra d’aller palper du doigt les réalités de ce centre qui est à réhabiliter. Les deux parties sont tombées d’accord dans la transparence dont la gestion de cette institution de formation devrait être mise en œuvre afin d’éviter les erreurs du passé.

S’agissant du volet maïs, l’heure est à la commercialisation. Selon le membre du gouvernement, la société SN HUSACA procédera très prochainement à l’achat des produits dans la coopération de Leha et Ndangala.

« La visite d’hibernation d’une équipe de jeunes cadres de la direction générale de l’économie et de la planification du développement avec l’appui de la Banque a été débattue. La nomination très prochaine d’un point focal au niveau de l’ambassade rwandaise à Bangui, facilitera ce voyage d’expérimentation à Kigali », a déclaré le membre du gouvernement.

Au dernier point débattu, la préparation du deuxième volet du programme d’appui à la reconstruction des communautés de base (PARCB 2). Les cadres du ministère vont commencer à mener la réflexion sur le sujet.

Il est à rappeler que la Banque Africaine de Développement (BAD) a beaucoup contribué au financement de plusieurs projets de développement en 2021, dont celui du corridor 13 à hauteurs de 160 milliards de francs CFA.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires