RCA: « Il y a toujours cette volonté de chef de l’Etat de diversifier notre diplomatie », Porte-parole de la Présidence

0
106
Albert Yaloké Mokpème, ministre conseiller et porte-parole de la Présidence centrafricaine @crédit photo Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 12 Février 2022— (Ndjoni Sango): Au cours de son traditionnel point de presse ce samedi, le ministre porte-parole de la Présidence de la République centrafricaine, Albert Yaloké Mokpème, lève l’équivoque sur les allégations selon lesquelles les différentes nominations des premiers ministres, Henri-Marie Dondra et Félix Moloua, explique un infléchissement de la coopération avec la Russie pour le second quinquennat du président Touadera.

Le choix du président Faustin Archange Touadera de nommer successivement à la primature, Henri-Marie Dondra et Félix Moloua, a été différemment interprété au sein de l’opinion public et dans les médias. Car, les deux financiers qui se sont succédés à la tête du gouvernement, sont considérés comme plus proches de l’Occident, notamment de l’Union européenne et des institutions de Breton Wood (FMI et Banque mondiale).

D’après des interprétations et commentaires dans la presse, ces nominations témoignent un affaiblissement de la coopération du gouvernement centrafricain avec la Fédération de Russie. Un exemple a été pris pour interpréter la démission d’Henri Marie Dondra qui, d’après la presse internationale, a pris ses distances avec la Russie dès sa nomination. Mais, au-delà de tous ces commentaires, le régime de Bangui voit une stratégie qui s’inscrit dans sa vision politique de diversifier les coopérations avec les pays dits amis.

« Il y a des gens voient ces comminatoires notamment celle de Henri-Marie Dondra, une sorte d’infléchissement par rapport à notre coopération avec la Fédération de Russie. Je pense que ce n’est pas le cas dans l’esprit du président. Il y a toujours cette volonté de diversifier notre diplomatie, notre coopération.  La RCA, en tant que pays souverain, peut décider valablement avec qui coopérer efficacement pour le bien du pays », a renchérit le ministre porte-parole de la Présidence, Albert Yaloké Mokpème au cours de ses échanges avec la presse.

Parlant de la coopération avec la Russie, le Porte-parole de la Présidence centrafricaine salue les mérites de l’appui russe ayant permis de faire échec à la tentative de prise de pouvoir par la rébellion CPC de l’ancien président François Bozizé.

« La coopération avec la Russie sur le plan militaire a donné cette alliance qui a permis de repousser les assaillants qui devaient jeter le pays par terre il y a un an. Et la lutte continue. Il ne faut pas penser qu’on a changé de direction dans cette stratégie. Je tiens vraiment à le préciser », a-t-il ajouté.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires