RCA: rencontre d’échanges entre les femmes membres des OSC du groupe thématique genre

0
43
journée internationale de la femme organisé par l'Oxfam avec les femmes membres des OSC @crédit photo Marly Pala

Par Marly Pala

Bangui 18 Mars 2022—(Ndjoni Sango): Dans l’objectif de contribuer aux actions de promotion pour faire l’égalité des sexes, principalement dans la participation des femmes dans le processus de paix et les instances de décisions, l’Oxfam, appuyé par l’Union Européenne, a organisé une causerie-débat avec les femmes membres des OSC, du groupe thématique genre. La rencontre a eu lieu le jeudi 17 mars à la Maison Des Services à Bangui.

La RCA est un pays où les femmes et filles sont majoritairement plus nombreuses. Mais dans les espaces des grandes décisions, celles-ci sont très peu représentées, faute du manque de volonté de s’afficher.

Malgré des initiatives mises en place par des organisations nationales et internationales pour pousser ces dernières à participer dans les décisions, nombreuses sont celles qui restent encore réticentes. C’est dans cet ordre d’idées que l’Oxfam avec l’appui de l’Union Européenne, a organisé une rencontre avec les femmes des Organisations de la Société Civile.

A en croire Marie-Angèle Omozé, présidente du Groupe Thématique Genre, cette rencontre va permettre aux femmes de se prononcer sur leurs droits : « Cette rencontre permet aux femmes de défendre leurs droits et de chercher à mettre en place des stratégies qu’il faut, pour leur émancipation. Car, il y a un décret, signé depuis le mois de novembre 2016 relatif aux lois de la parité auquel, un observatoire doit être mis en place. Mais cela n’a pas eu lieu. C’est pourquoi, nous les femmes, nous nous sommes réunis pour faire un plaidoyer qui visera la mise en place d’un observatoire national. C’est pourquoi, la Maison des Services a décidé de regrouper toutes ces femmes dans le Groupe thématique genre », a-t-elle expliqué.

Pour Estimée Placidie Renenzapa, coordonnatrice de l’Association des jeunes filles émergentes de Centrafrique, le groupe thématique genre regorge des hommes et des femmes qui portent haut la voix des femmes : « Vu tout ce que la femme subit dans la société, sa vulnérabilité sur tous les plans, le groupe thématique genre a vu le jour pour pouvoir lutter contre les violences basées sur le genre. Donc cette rencontre s’’inscrit dans ce cadre mais aussi dans le dynamisme de la journée internationale de la femme, dont nous savons tous qu’on parle des droits de la femme, ce qu’elle représente dans la société. Donc ce groupe est créé pour faire des plaidoyers et veiller à la mise en place de cet observatoire national, afin suivre de près, si la mise en pratique de ces lois de la parité est effective dans les institutions étatiques et privées ou non. Et aussi pour veiller à l’applicabilité de ces textes, il faut qu’il y ait un observatoire national. D’où l’importance de ce groupe pour le développement des femmes en Centrafrique », a-t-elle soutenu. Cette rencontre intervient quelques jours après la célébration de la journée internationale des droits de la femme du 8 mars où, les femmes se sont réunies en association pour se prononcer sur les questions de la parité et plusieurs autres maux qui freinent leur émancipation.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires