RCA: le complexe omnisport et sa sempiternelle histoire de report des matchs de basket

0
60
Préparatif d'une cérémonie sur le parquet de basketball à l'omnisport @crédit photo Marly Pala

Par Marly Pala

Bangui 23 mars 2022—(Ndjoni Sango) : L’omnisport est l’unique lieu où se déroulent les compétitions de basketball de la ligue de Bangui en ce temps. Car, après la dégradation avancée du Centre national Martin Ngoko, il n’y a aucun une autre infrastructure qui pourra abriter les rencontres de haut niveau en basketball. Mais la location du Palais des sports pour des différentes cérémonies provoque le report des grandes rencontres du championnat. Ce qui démotive les acteurs de la balle orange à s’y rendre massivement.

Le délestage abusif, la dégradation avancée des toitures, parquet et les gradins, tous couronnés par le report exagéré des grandes rencontres de basketball, suite à la mise en location de la salle par l’ONASPORTS, sont les causes premières du découragement des amoureux de la balle orange.

Jadis, le championnat de la ligue de basketball de Bangui est le plus suivi par des milliers de supporters qui viennent de tous les quartiers de la capitale pour encourager leurs équipes respectives. Mais aujourd’hui, après la dégradation du centre national Martin Ngoko et que le Palais de l’omnisport est le seul à abriter le championnat, on ne peut pas compter jusqu’à une dizaine de personnes qui viennent regarder même une rencontre entre deux meilleurs clubs, pareillement pour les séances d’entraînement de la sélection nationale.

Cela se justifie par plusieurs raisons citées ci-haut. Le délestage et le manque des ampoules pouvant couvrir toute la salle, la transformation des vestiaires en bureaux et leur mise en location, entraînant les athlètes filles et garçons à se changer, voire uriner à l’air libre. L’on constate aussi le phénomène du report de match lorsqu’il y a une cérémonie.

Il est bien vrai que l’Onasports veille sur la gestion de ces infrastructures sportives, mais le grand problème est que la gestion est d’un seul côté, celle de la location des bureaux et de la salle, et non de la réhabilitation de ces édifices. A cet effet, comment est-ce qu’on peut faire pour pallier à ce sérieux problème qui risque d’enfoncer le basketball centrafricain dans un trou profond ?

Ce constat intervient suite aux multiples plaintes des supporters qui avaient manifesté la volonté à maintes reprises de venir soutenir leurs différentes équipes, pendant le tournoi de la présaison.

Ils assistent à des histoires de report répétitif des matchs à cause de la pluie qui inonde le parquet, de l’électricité qui fait défaut ou encore, les cérémonies qui empêchent le déroulement des rencontres.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires