RCA: Alexandre Ivanov réitère la poursuite de la mission des instructeurs russes

0
152
alexandre-ivanov-ndjoni-sango-centrafrique
Alexandre Ivanov, président de l'association des officiers russes pour la sécurité internationale au cours d'une table ronde avec les jeunes à Bangui @crédit photo Erick Ngaba

Par Mamadou NGAINAM

Bangui 10 Avril 2022—(Ndjoni Sango) : Le Chef de la Communauté des Officiers pour la Sécurité international (COSI), et représentant des instructeurs russes en République centrafricaine, Alexandre Ivanov a réitéré la continuité de la mission de son organisation dans le pays. A travers un communiqué de presse, Alexandre Ivanov a souligné qu’il y a encore des taches à effectuer en RCA dans le domaine de sécurité.

Des spéculations ont fait savoir que le parti « Russie Juste-pour la vérité » a présenté à la Douma d’Etat, un projet de loi sur les sociétés militaires privées. Dans son communiqué publié le 4 avril, le Chef de la Communauté des Officiers pour la Sécurité international, Alexandre Ivanov, a déclaré qu’une « loi non élaborée et irréfléchie n’était pas nécessaire ».

Le Chef de la COSI a souligné que toutes les entreprises russes travaillant dans le domaine de la sécurité en Afrique continueront à travailler. Malgré le désir de nombreux spécialistes russes d’aller dans le Donbass pour aider leur patrie à gagner, Alexandre Ivanov a estimé qu’il y a encore des tâches en RCA, et d’autres entreprises ont des obligations contractuelles envers d’autres pays.

Par ailleurs, il a fait savoir que son organisation est un partenaire fiable et maintiendra sa réputation établie au fil des ans, ce qui est très important en raison du fait que, dans des conditions d’actions hostiles de la part de l’Occident, l’importance de l’Afrique et du Moyen-Orient pour la Russie augmente!

Dans son communiqué, Ivanov a souligné que les forces russes s’acquittaient des tâches d’une opération militaire spéciale en Ukraine et qu’il n’était « pas nécessaire d’attirer de nouvelles sociétés militaires privées ».

Rappelons que les spécialistes russes sont arrivés en Centrafrique en 2017 pour renforcer les capacités des forces armées centrafricaines (FACA). Le résultat de leur travail aux côtés des FACA est approuvé non seulement par le gouvernement centrafricain, mais aussi par la population.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires