RCA: la digitalisation des régies financières au centre d’un échange du ministre Ndomba avec la Société Compass S.A

0
80
Echange du ministre centrafricain des finances Hervé Ndoba avec les responsables de la société COMPASS S.A

Par Kizer MAÏDOU    

Bangui 13 avril 2022—(Ndjoni Sango): Le ministre centrafricain des finances et du budget, Hervé Ndoba, continue de multiplier des actions auprès des partenaires à l’étranger. Profitant de son séjour à Yaoundé, capitale camerounaise, l’argentier centrafricain a échangé avec la société Coréenne COMPASS S.A sur le programme de digitalisation des régies financières Centrafricaine.

Après avoir échangé avec la société Sud-Africaine COEGA Corporation Développement et les pouvoirs publics du Cameroun sur le projet de la modernisation des bases logistiques douanières dans les villes de Douala et Kribi au profit de la RCA, pays enclavé, le membre du gouvernement centrafricain en a profité pour s’entretenir avec la société COMPASS S.A dans le cadre du programme de digitalisation des régies financières.

L’objectif de cet échange vise la conception, installation l’exploitation et la maintenance d’un système informatique à travers le model CAMCIS du Cameroun dans la société a déjà fait ses preuves.

C’est dans un élan et souci de rendre efficace la dématérialisation des recettes fiscalo-douanières que le ministre Hervé Ndoba s’est entretenu avec la société Coréenne COMPASS S.A qui a déjà de l’expérience en la matière.

En voulant bénéficier des expériences de cette société, le ministre attend s’attaquer aux difficultés liés aux infrastructures de télécommunication pour répondre par la suite aux approches innovantes. Notamment la finance en ligne, l’identification numérique, le suivi informatique des factures et du chiffre d’affaires.

A l’issue de leur entretien, les deux parties se sont mit d’accord pour la poursuite des discussions et la concrétisation des sujets débattus de ce programme lors d’un prochain rendez-vous à Bangui.

A en croire le ministre des finances, le projet de programme de digitalisation des régies financière est un atout qui pourrait permettre d’équiper en matériel informatique sous forme de partenariat public et privé dans l’ensemble des services de l’administration fiscalo-douanières, au niveau central ainsi que décentralisé.

L’ensemble de ce dispositif va permettre au secteur financier Centrafricain d’optimiser la collecte de revenus publics et de les rassurer.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires