RCA: quand en est-il des attentes des victimes des conflits armés?

0
38
conflit-ndjoni-sango-centrafrique
Des enfants victimes de crise en Centrafrique

Par Fofito Mattas

Bangui 26 avril 2022—(Ndjoni Sango): Les victimes des conflits armés et des crimes commis par les groupes armés en République centrafricaine, n’ont pas encore obtenus satisfaction malgré les nombreuses démarches et plaidoyers menés en leur faveur par les différentes associations qui œuvrent pour leur compte.

Le pays de Boganda « Zo Kwe Zo » a traversé depuis des décennies les crises militaro-politiques occasionnées par certains leaders politiques et les groupes rebelles. Des crimes et violations des droits de l’homme sont perpétrés sur la population civile. Malgré les affres subies, aucun acte de réparation n’est jusque-là fait à l’endroit des victimes durant ces moments douloureux de l’histoire de la RCA.

Suite aux nombreuses crises militaro-politiques qu’a connu la RCA, plusieurs associations et organisations des droits de l’homme ont milité pour la justice et réparation. Or, il existe dans ce pays de nombreuses instances judiciaires capables de rendre la justice à ces personnes dont les cœurs continuent de saigner.

La problématique soulevée par les victimes est de savoir que font réellement ces juridictions habilitées à rendre justice?

Face à cette interrogation, l’on constate que les procès contre les bourreaux trainent les pas. Si bien que ces responsables et commanditaires de ces actes continuent de pavaner dans la nature.

Que penseront ces victimes de guerre avec toutes les atrocités subies ? La justice leur sera rendue un jour? Qui protège ces coupables de guerre ?

L’impunité zéro promue par le gouvernement doit être effective pour répondre à ces questions.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires