RCA: « Je demande aux fauves de basketball de reprendre courage », Serge Singha Bengba

0
64
Serge Singha Bengba, président de la fédération centrafricaine de basketball @crédit photo Marly Pala

Par Marly PALA

Bangui 28 avril 2022—(Ndjoni Sango) : Après la décision du ministre des sports portant dissolution du bureau fédéral de la fédération centrafricaine de basketball, le tribunal administratif qui en a été saisi, a déclaré le mercredi 27 avril, la fédération libre de continuer ses activités, face à la menace de la FIBA de suspendre le Centrafrique s’il n’y a aucune solution à cet effet.

Alors que l’équipe nationale de basketball se prépare pour la deuxième fenêtre des éliminatoires de la coupe du monde, le ministère de la jeunesse et des sports a pris la décision de dissoudre le bureau fédéral.

Entre temps, la FIBA a lancé un ultimatum de suspendre la RCA de toutes ses activités, si rien rentre dans l’ordre jusqu’à partir de 30 avril.

A cet effet, des actions ont été menées auprès du tribunal administratif afin que justice soit faite. Et à la date du 27 avril, le tribunal a tranché l’affaire en faveur du bureau fédéral de continuer ses activités. Une satisfaction pour Aimé Serge Singha-Bengba, président de la fédération centrafricaine qui remercie les autorités et appelle les athlètes à reprendre courage :

« Je voudrai remercier le Président de la République, le gouvernement, la justice et tous les acteurs du basketball pour leur engagement qui, malgré des difficultés, mettent des moyens pour soutenir nos jeunes. Ce qui témoigne à suffisance que les hautes autorités tiennent à cœur, la question de l’avenir de la jeunesse centrafricaine. Parce que, notre basketball devrait prendre un grand coup si rien ne s’était fait avant le 30 avril de la décision de FIBA. Cette décision de la justice redonne espoir à nos Fauves qui doivent prendre part aux éliminatoires de la coupe du monde auxquelles, les autres équipes à l’heure où nous sommes, se préparent déjà. Et la fédération rendra un vibrant hommage aux mémoires des anciennes gloires disparues, en mettant le train en marche pour les préparatifs. A cela, je demande aux Fauves de reprendre courage et que la chasse commence », a-t-il déclaré.

Cette décision du tribunal administratif en faveur de la fédération centrafricaine de basketball et du Comité national olympique sportif centrafricain, intervient trois jours avant le délai fixé par la FIBA de suspendre la RCA. Ce qui est un avantage pour les jeunes amoureux de ce sport roi dans le pays.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires